Vaccination contre la polio : plus de 2,5 millions d’enfants attendus en 3 jours dans l’espace Equateur

3
Vaccination contre la polio : plus de 2,5 millions d’enfants attendus en 3 jours dans l’espace Equateur
Vaccination contre la polio : plus de 2,5 millions d’enfants attendus en 3 jours dans l’espace Equateur

Africa-Press – Congo Kinshasa. Plus de 2,5 millions d’enfants sont attendus à la campagne de vaccination contre la polio, prévue du 13 au 15 juin, dans l’espace Equateur,

Cette activité vaccinale consiste en la distribution de la vitamine A et au déparasitage à l’Albendazole aux enfants de 0 à 5 ans.

Avec l’appui des partenaires techniques et financiers, tout est prêt pour le début de cette campagne ce jeudi. Les équipes et les intrants sont déjà en cours de déploiement à travers les zones de santé.

En revanche, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), prend en charge le volet communication avec notamment les supports de mobilisation communautaire et la prise en charge des acteurs de communication sur le terrain.

Cette agence du système de l’ONU s’apprête également à appuyer le renforcement de la chaine de froid, en vue de bien conserver le vaccin.

Plus de 900 000 enfants concernés au Kongo-Central

Environ 906 617 enfants sont concernés pour cette campagne de vaccination contre la polio dans les 31 zones de santé du Kongo-Central et cible les enfants de moins de 5 ans.

Au moins, 809 325 enfants de 6 à 59 mois recevront la supplémentation en vitamine A, et 712 665 autres de 12 à 59 enfants vont recevoir l’albendazole.

Le commissaire général à la santé qui a lancé le début de cette campagne , appelle les parents à s’en approprier, et rappelle que la vaccination ne présente aucun danger pour les enfants.

Cette campagne de vaccination offre aussi aux parents l’occasion de se rattraper concernant leurs enfants de moins de deux ans qui n’ont reçu aucun vaccin de routine et de compléter le calendrier vaccinal pour d’autres enfants de cette même tranche d’âge.

Cette campagne se tient après celle de mars dernier et sa particularité est qu’au-delà du vaccin contre la poliomyélite, elle fait l’intégration de la Vitamine A, pour les enfants de 6 mois à 5 ans, et le déparasitage à l’Albendazole, pour les enfants de 1 à 5 ans.

Les vaccinateurs passeront de porte-à-porte, indiquent les organisateurs.

Dans la province du Tanganyika, cette campagne concerne aussi les enfants âgés de 0 à 15 ans.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here