Après le gouvernement, nettoyage attendu au cabinet de Félix Tshisekedi

3
Après le gouvernement, nettoyage attendu au cabinet de Félix Tshisekedi
Après le gouvernement, nettoyage attendu au cabinet de Félix Tshisekedi

Africa-Press – Congo Kinshasa. La restructuration du cabinet du Président de la République Félix Tshisekedi reste à n’en point douter l’événement significatif en République Démocratique du Congo (RDC), après la mise place du gouvernement Suminwa, dévoilé mercredi 29 mai aux premières heures. En effet, le second mandat du président congolais qui s’annonce tumultueux avec la perspective de la révision voire du changement de la constitution, devra passer au préalable par une restructuration en profondeur de son cabinet, l’actuel ayant été décrié car constitué d’amis et proches qui ne lui ont pas rendu les services espérés par la population.

Actuellement, Guylain Nyembo qui a précédemment occupé le poste de Directeur de Cabinet du Président, fait maintenant son entrée au gouvernement Suminwa en tant que Vice-premier ministre et ministre du Plan et de la Coordination de l’aide au développement. Ce changement intervient près de trois ans après l’arrestation de Vital Kamerhe, mettant fin à l’intérim d’Eberande Kolongele.

Des départs confirmés

Outre Guylain Nyembo, d’autres collaborateurs du Président verront également leurs responsabilités changer. André Wameso Nkwaloki, directeur de cabinet adjoint chargé des questions économiques et financières, a été élu député national dans la province du Kongo Central.

De même, l’ambassadeur itinérant du Chef de l’État, M. Danny Banza Maloba, a été élu député provincial, national et sénateur dans la province du Haut-Lomami. Actuellement, Danny Banza Maloba attend la validation de son mandat en tant que sénateur, tout comme Sylvain Taupin Kabongo Mukengeshayi, coordonnateur du secrétariat administratif du Président, élu sénateur dans la province du Kasaï Central.

En outre, Maître Jacquemain Shabani, conseiller principal du Chef de l’État en matière politique et processus électoral, quitte le cabinet présidentiel pour piloter le méga ministère de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières au sein du gouvernement Suminwa. Stéphanie Mbombo, membre du service personnel du Chef de l’État, a été nommée vice-ministre en charge de la Nouvelle Économie du Climat au sein du gouvernement Judith Suminwa.

Il est intéressant de noter que la dernière restructuration du cabinet de Félix Tshisekedi remonte à l’année 2023. À cette époque, certaines personnes ont été permutées, d’autres écartées, et de nouveaux entrants ont été nommés. Certaines fonctions ont également été supprimées. Ces changements sont intervenus après l’annonce du remaniement du gouvernement Sama Lukonde.

Du sang neuf !

L’entame du second mandat de Félix Tshisekedi est un moment crucial pour la République Démocratique du Congo, car des ajustements au sein de son cabinet auront un impact sur la gouvernance et la mise en œuvre des politiques dans le pays.

Félix Tshisekedi devra maintenant travailler avec une nouvelle équipe pour relever les défis qui se présentent à lui pendant son second quinquennat à la tête du pays.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here