Assemblée nationale : les députés travaillent sur la restructuration des commissions permanentes

3
Assemblée nationale : les députés travaillent sur la restructuration des commissions permanentes
Assemblée nationale : les députés travaillent sur la restructuration des commissions permanentes

Africa-PressCongo Kinshasa. Les députés travaillent sur la restructuration et la recomposition des commissions permanentes de l’Assemblée nationale. Les regroupements politiques ont déjà envoyé les noms de leurs membres dans les différentes commissions permanentes de la chambre basse du parlement.

Les bureaux de commissions permanentes sont occupés par les députés délégués des regroupements politiques présents à la chambre.

L’ancienne majorité FCC-CACH occupait presque la présidence de toutes les commissions à l’exception notamment de la commission permanente droits de l’homme qui était occupé par l’opposition. C’est bien la députée Christelle Vuanga qui présidait cette commission.

Avec la révolution parlementaire de décembre 2020 qui a conduit au basculement de la majorité, le FCC, plateforme de Joseph Kabila a perdu la majorité au parlement. De ce fait, une restructuration des bureaux s’impose. Le bureau de plusieurs commissions doivent revenir à l’Union sacrée, nouvelle majorité parlementaire. Le FCC, nouvelle opposition, se verra confier la présidence d’une poignée de commissions.

Dans la foulée, certains députés exigent que l’on procède de la même manière pour l’attribution des commissions. A l’issue d’une réunion, le premier vice-président de l’Assemblée nationale Jean-Marc Kabund avait déclaré que seuls deux groupes parlementaires posaient problème en rapport avec leur appartenance à l’Union sacrée. Plusieurs députés desdits groupes se consideraient comme membres de l’Union sacrée de la nation alors que leurs dirigeants les maintenaient au Front commun pour le Congo (FCC). La résolution de ce différend est en cours.

Les commissions permanentes sont les organes techniques de l’Assemblée nationale. C’est dans les commissions permanentes que se déroulent le gros des travaux parlementaires. Pour cette législature, l’Assemblée nationale en compte 10 : commission politique, administrative et juridique ; commission économique, financière et contrôle budgétaire ; commission sociale et culturelle ; commission relations extérieures ; commission défense et sécurité ; commission environnement, tourisme, ressources naturelles et développement durable ; commission aménagement du territoire, infrastructures et nouvelles technologies de l’information et dela communication ; commission genre, famille et enfant ; commission suivi et évaluation de l’exécution des lois, des résolutions, des recommandations et des politiques publiques ; commission Droits de l’homme.

Berith Yakitenge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here