Crise politique au Sud-Kivu : le Collectif des députés provinciaux de la RDC sollicite l’implication de Félix Tshisekedi

2
Crise politique au Sud-Kivu : le Collectif des députés provinciaux de la RDC sollicite l’implication de Félix Tshisekedi
Crise politique au Sud-Kivu : le Collectif des députés provinciaux de la RDC sollicite l’implication de Félix Tshisekedi

Africa-Press – Congo Kinshasa. Le Collectif des députés provinciaux de la RDC sollicite l’implication personnelle du Président de la République Félix Tshisekedi, pour mettre fin à la crise politique et institutionnelle qui s’est installée au Sud-Kivu, depuis la destitution du Gouvernement provincial par l’Assemblée provinciale, le 24 novembre dernier.

C’est ce qu’on peut lire dans une déclaration faite par le Rapporteur du bureau de ce collectif, ce lundi 13 décembre.

Dans cette déclaration, Socrate Kanguluba dénonce un « forcing » qu’opère le Gouverneur déchu Théo Ngwabidje, en s’accrochant au pouvoir malgré le vote de la motion de censure contre son gouvernement par l’organe délibérant.

« Le Gouverneur déchu, Monsieur Théo Ngwabidje fait semblant de saboter cette grande décision de la première institution de la province du Sud-Kivu. Il travaille comme si rien n’était. Face à cette folie de mauvais gout, le bureau du collectif des députés provinciaux de la RDC sollicite au premier degré l’implication personnelle du Chef de l’Etat dans sa peau du garant du bon fonctionnement des institutions de prendre en compte la démission du gouvernement provincial du Sud-Kivu caractérisé par une incompétence notoire,» a soutenu le Rapporteur du bureau du collectif des élus provinciaux de la RDC.

Par ailleurs, le bureau du collectif des députés provinciaux de la RDC demande au Vice-Premier Ministre de l’intérieur de notifier « sans délai » le Vice-Gouverneur du Sud-Kivu.

Ceci, pour l’expédition des affaires courantes en attendant l’élection imminente du nouveau Gouverneur du Sud-Kivu.

«Etant donné que Théo Ngwabidje est déchu, il ne peut oser de prendre part à la 9 réunion de la conférence des Gouverneurs alors que la motion contre son gouvernement a été déjà adoptée,» a renchérit Socrate Kanguluba.

Pour le bureau du collectif des députés provinciaux, la solution juridique serait de notifier au Vice-Gouverneur via le VPM de l’Intérieur, afin de permettre le fonctionnement réel de la province du Sud-Kivu.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here