Jean-Marc Kabund démissionne de son poste du premier vice-président de l’Assemblée Nationale

2
Jean-Marc Kabund démissionne de son poste du premier vice-président de l’Assemblée Nationale
Jean-Marc Kabund démissionne de son poste du premier vice-président de l’Assemblée Nationale

Africa-Press – Congo Kinshasa. Après avoir vu sa résidence saccagée par des éléments de la garde républicaine, le président du parti au pouvoir démissionne de son poste de vice-président de l’Assemblée Nationale.

En ce jour je prends la décision de démissionner de mes fonctions de 1er VP de l’AN. Ainsi s’ouvre une nouvelle page de l’histoire, qui sera écrite avec la sueur de notre front, qui coulera chaque jour qu’on affrontera les brimades, humiliations et tortures…” a-t-il notifié dans un tweet.

Devant ses partisans venus s’enquérir de la situation, le désormais ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale a fait savoir, qu’il a pris cette “décision dans l’intérêt du peuple” et qu’il “n’est ni traitre, ni affairiste et ne travaille pas pour son intérêt personnel”.

Dans cette décision, l’honorable Jean Marc Kabund laisse entendre un abandon de la part du chef de l’Etat, qui jusqu’à présent, n’a donné aucune réaction à cette affaire. En outre, selon certaines sources, il semblerait que l’ordre de saccager la résidence du premier vice-président de l’Assemblée Nationale provenait de la haute hiérarchie.

Pour rappel, les éléments de la Garde Républicaine ont agi en représailles contre les menaces qu’a subi l’un de leurs sur la voie publique, pour avoir circulé à contresens sur la route Poids lourds, à Kingabwa dans la commune de Limete.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here