la police a réprimé la manifestation contre taxe RAM, une dizaine de personnes interpellées ont été relâchées

1
la police a réprimé la manifestation contre taxe RAM, une dizaine de personnes interpellées ont été relâchées
la police a réprimé la manifestation contre taxe RAM, une dizaine de personnes interpellées ont été relâchées

Africa-PressCongo Kinshasa. La marche de protestation contre le projet Registre des appareils mobiles (RAM) organisée ce lundi 3 mai à Kinshasa a été brutalement réprimée par la police. La marche devrait partir du rond-point Huilerie (commune de Lingwala) pour chuter à la primature (commune de Gombe).

Cette marche a été appelée notamment par le mouvement citoyen Lucha et le mouvement national des consommateurs lésés. Une dizaine de personnes dont des journalistes ont été interpellées avant d’être relâchées. Les manifestants promettent de se réorganiser en vue de poursuivre la marche.

Le projet RAM est contesté au pays par plusieurs personnes qui dénoncent une taxe illégale prélevée auprès des propriétaires des téléphones mobiles.

Il s’agit d’un projet du ministère des Postes, téléphones et nouvelles technologies de l’information de la communication (PTNTIC). Selon l’ARPTC, le RAM a pour objectifs d’optimiser la sécurité et la qualité de service des réseaux mobiles sur le territoire national, de lutter efficacement contre la contrefaçon des appareils mobiles en déconnectant les appareils identifiés comme non-conformes, et de combattre le vol des appareils mobiles en bloquant les appareils déclarés volés.

Ivan Kasongo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here