L’Assemblée nationale adopte le calendrier de la session parlementaire de septembre 2022

3
L’Assemblée nationale adopte le calendrier de la session parlementaire de septembre 2022
L’Assemblée nationale adopte le calendrier de la session parlementaire de septembre 2022

Africa-Press – Congo Kinshasa. Les députés nationaux ont procédé, lors de la plénière tenue mardi 27 septembre 2022, à l’examen et l’adoption du projet de calendrier de la session ordinaire de septembre 2022.

Selon le service de communication de cette chambre, la rubrique des matières non législatives a été adoptée moyennant amendement. Dans cette rubrique, il y a l’entérinement des membres de la Commission Nationale des droits de l’Homme (CNDH), le contrôle budgétaire et l’examen des rapports périodiques et annuels du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC).

Par ailleurs, le président de l’Assemblée Nationale a profité de sa tribune pour une fois de plus condamner l’agression rwandaise que subit la RDC.

Christophe Mboso a par la suite, félicité le Chef de l’État Félix Tshisekedi qui dans son discours à la 77è Assemblée générale des Nations-Unies, a réussi à faire porter le Rwanda le chapeau de cette agression.

« (…) Nous avons suivi tous avec grand intérêt l’important discours du Chef de l’Etat aux Nations-Unies. (…) J’ai adressé, à partir de Londres, un message de félicitations et un vibrant hommage pour son discours patriotique et panafricaniste (…) Un discours percutant, étayé d’arguments probants et irréfutables, corroborées par différents rapports crédibles, notamment celui des experts des Nations-Unies », s’est-il félicité.

À lui d’ajouter, « le peuple congolais, à travers ses élus que nous sommes, lui en sait gré pour avoir défendu brillamment l’intégrité du territoire de la RDC mis en péril par l’agression barbare du Rwanda, en violation totale du droit international ».

Le speaker de la chambre basse du parlement a lancé un appel pathétique à tous les Congolais, à tous les amis et partenaires de la RDC, « de soutenir le commandant suprême des FARDC et de la Police à travers tous les moyens diplomatiques, politiques et militaires, en commençant par la dénonciation urbi et orbi de l’attitude des actions du Rwanda dans la partie Est du pays »

« J’invite instamment toutes les institutions du pays à soutenir le noble combat mené par le Chef de l’État, en vue du rétablissement de la paix et de l’intégrité territoriale de notre pays », a-t-il complété dans son mot.

Christophe Mboso annonce que sa chambre enverra « dans un bref délai des missions diplomatiques parlementaires auprès des Etats partenaires et amis, en Afrique, Europe, Amérique, Asie, Océanie et auprès de l’ONU, afin de relayer le message du peuple conglais… ».

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here