PADECO : Jean-Pierre Kanefu, questeur adjoint de l’Assemblée nationale, lance son parti politique

2
PADECO : Jean-Pierre Kanefu, questeur adjoint de l’Assemblée nationale, lance son parti politique
PADECO : Jean-Pierre Kanefu, questeur adjoint de l’Assemblée nationale, lance son parti politique

Africa-Press – Congo Kinshasa. Le parti politique « Patriote pour le développement du Congo » (PADECO) du questeur adjoint de l’Assemblée nationale en République démocratique du Congo, Jean-Pierre Kanefu, sera lancé prochainement à Kinshasa, a annoncé lundi son initiateur, au cours d’une réunion qu’il a animée à Everest hôtel dans la commune de Kinshasa.

« Il s’agit bien d’une réunion préparatoire du lancement de notre parti. Nous avons réuni, en ce jour, le noyau de nos membres pour les dernières stratégies et lever les derniers obstacles », a-t-il précisé.

Selon lui, cette nouvelle formation politique qu’il apprête à présenter au peuple congolais se veut un encrage prononcé dans l’Union Sacrée de la nation, la social-démocratie comme idéologie, la conquête démocratique du pouvoir d’Etat, la défense et le respect des lois du pays, l’avant-gardisme et les actions de masse pour la défense des intérêts vitaux du pays, le soutien indéfectible au Président Félix Antoine Tshisekedi pour une victoire finale et sans concession dans la conquête de son second mandat à la magistrature suprême du pays.

« Nous avons comme devise : Travail, justice et développement. Le PADECO, dont la sortie officielle ne va plus tarder au regard des enjeux politiques de l’heure, attend se lancer dans l’arène politique congolaise et gagner avec l’ensemble de ses militants la grande bataille de son existence et de sa survie politique dans un environnement réputé hostile mais fécond », a-t-il souligné.

Par ailleurs, il a souligné qu’il reste à fixer la date de la sortie officielle avant de commencer la mobilisation et l’implantation nationale pour gagner les grandes batailles au côté du Chef de l’Etat lors des prochaines élections.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here