Sud-Kivu: après des accusations de détournement, Réveil des Indignés et la Lucha demandent au Gouverneur de « démissionner »

1
Sud-Kivu: après des accusations de détournement, Réveil des Indignés et la Lucha demandent au Gouverneur de « démissionner »
Sud-Kivu: après des accusations de détournement, Réveil des Indignés et la Lucha demandent au Gouverneur de « démissionner »

Africa-PressCongo Kinshasa. « Après toutes les accusations de détournement, notamment l’utilisation opaque de plus de 3 millions de dollars; initialement prévus pour la construction du tronçon routier Place mulamba-Ruzizi Ier; les dons en espèce destinés aux sinistrés de Kasika et de Nyamugo, que nous portons contre ce dernier et que nous réaffirmons; nous demandons au Gouverneur de province de déposer sa démission avant que des actions de la rue ne l’y amènent honteusement », écrivent ce lundi 5 avril 2021, les mouvements citoyens Réveil des Indignés et Lutte pour le Changement (LUCHA).

Dans une déclaration commune, ces structures citoyennes parlent d’une situation politique « désastreuse » en province. Ils demandent également au Gouverneur de fournir une communication « claire et précise » sur le dossier relatif à la construction des ports à Kalehe; « dont l’argent a déjà été livré selon nos sources ».

« C’est avec beaucoup d’attention que nous, militants des mouvements citoyens LUCHA et Réveil des indignés; suivons les turbulences politiques et sociales que traversent la province du Sud-Kivu; issues principalement de la mégestion et des détournements à répétition, devenus mode de gouvernance du Chef de l’exécutif provincial, M. Théo Ngwabidje Kasi, et qui pourraient conduire la province à la dérive », dénoncent ces organisations.

Soutien au Bureau de l’Assemblée provinciale

Outre cette démission, ces structures citoyennes considèrent comme « cavalière et provocatrice; la manœuvre malveillante des députés affairistes acquis à la cause du Gouverneur;» de vouloir convoquer une plénière en vue de l’installation d’un Bureau d’âge « en violation des textes »; dans le seul but de « couvrir les détournements et la gestion chaotique du Gouverneur ».

« Nous annonçons d’ores et déjà le début de la mobilisation de la population pour exiger pacifiquement le départ de M. Théo Ngwabidje; et prévenons la police contre toute manipulation susceptible de recourir à la violence pour plaire au Gouverneur de province », disent ces mouvements citoyens.

Désobéissance fiscale

Dans un autre communiqué, des Jeunes Pétitionnaires [pétition contre le Gouverneur] annoncent qu’une désobéissance fiscale est décrétée sur toute l’étendue de la province à partir du mercredi 7 avril; dans le but « d’empêcher que l’argent du contribuable congolais ne serve pour des fins de corruption en cette période d’agitation ».

« Ainsi, aucun impôt à caractère provincial (DPMER et les services d’assiette) ne peut être perçu. La population est priée de chasser tout agent percepteur jusqu’à nouvel ordre », dit ce communiqué.

Entre-temps, Réveil des Indignés et la Lucha demandent à la population à se mobiliser à l’Assemblée provinciale ce mardi 6 avril 2021; « pour barrer la route à toute tentative cynique de tenue de la fameuse plénière convoquée à la suite d’une contrainte; par le Directeur de l’Administration de l’organe délibérant ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here