Union sacrée : Steve Mbikayi accuse les coalisés d’« hypocrisie »

4
Union sacrée : Steve Mbikayi accuse les coalisés d'« hypocrisie »
Union sacrée : Steve Mbikayi accuse les coalisés d'« hypocrisie »

Africa-PressCongo Kinshasa. Deux ans. C’est le temps qu’il a fallu à Félix Tshisekedi pour écarter son prédécesseur Joseph Kabila du pouvoir pour créer l’Union sacrée de la nation.

Les coalisés de cette plateforme s’affrontent notamment pour l’occupation des postes ministériels. Steve Mbikayi, l’un des membres de l’Union sacrée pourtant, accuse les coalisés d’hypocrisie.

« Trop d’hypocrisies à l’Union sacrée. Ceux qui vont être adversaires en 2023 doivent se mettre en face de nous, au lieu de bloquer les choses. Il faut séparer le bon grain de l’ivraie et avancer. Les choses doivent être claires dès le départ », a signifié le président du Parti Travailliste (PT).

La page Joseph Kabila est sur le point d’être tournée ou déjà tournée. Après avoir destitué en décembre le bureau de l’Assemblée nationale, les députés du Front commun pour le Congo (FCC) avaient rejoint en grande majorité l’Union sacrée, le nouveau groupement politique du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, qui rassemble désormais 391 des 500 députés de l’Assemblée nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here