Coupe d’Afrique des Nations 2021 : l’Egypte élimine la Côte d’Ivoire aux tirs au but

7
Coupe d’Afrique des Nations 2021 : l’Egypte élimine la Côte d’Ivoire aux tirs au but
Coupe d’Afrique des Nations 2021 : l’Egypte élimine la Côte d’Ivoire aux tirs au but

Africa-Press – Congo Kinshasa. L’Egypte a arraché la qualification pour les quarts de finale de la CAN après sa victoire aux tirs au but face à la Côte d’Ivoire (0-0,5-4 aux t.a.b). Les Pharaons affronteront le Maroc, ce dimanche à 17 heures.

Ce mercredi après-midi se déroulait un classique du continent africain lors de cette CAN 2021. L’Egypte, septuple vainqueur de la compétition, affrontait la Côte d’Ivoire de Serge Aurier. Dans un début de match un peu haché, ce sont les Éléphants qui mettaient en premier le pied sur le ballon et se montraient les plus intéressants. Nicolas Pepe et Serge Aurier multipliaient les dédoublements sur le côté droit sans jamais réussir à perturber une défense égyptienne très bien en place.

D’abord regroupée dans son camp, la formation égyptienne a fini petit à petit à se mettre et a proposé de belles séquences avec le ballon sur une pelouse qui n’a pas forcément aidé. C’est d’ailleurs Omar Marmoush qui se créait la première occasion du match d’une frappe surpuissante sur la barre transversale (16e). Quelques minutes, plus tard, c’était au tour de Mohamed Salah d’envoyer une mine bien repoussée par le gardien ivoirien. Dominateurs, les Pharaons se procuraient les meilleures occasions face à des Ivoiriens qui semblaient manquer de justesse et subir.

Au retour des vestiaires, l’Egypte de Mohamed Salah continuait de nettement dominer son adversaire et de profiter des espaces laissés par la défense ivoirienne. Mais à chaque fois, les hommes de Carlos Queiroz venaient tout gâcher avec des imprécisions dans le dernier geste avec des frappes manquées face au gardien, des passes imprécises devant la surface adverse ou des contre-attaques mal menés. Un florilège d’imprécision qui a commencé à agacer Mohamed Salah devant.

Après avoir subi pendant une bonne partie de la seconde période, les Ivoiriens ont commencé à sortir un peu plus et les entrées de Boga et Zaha faisaient beaucoup de bien à une attaque qui n’était plus spécialement dangereuse. Il fallait d’ailleurs un immense Mohamed El Shenawy, gardien égyptien, pour sauver les siens dans les dernières minutes (88e). Très solide depuis le début de la CAN, le portier de Al Ahly était contraint de sortir sur blessure dans les arrêts de jeu. Un très gros coup dur pour les Égyptiens qui débutaient donc les prolongations sans leur gardien numéro un. Mais le remplaçant Mohamed Gabal Ali a répondu présent sur ses interventions (94e, 105e). Lors des prolongations, aucune des deux équipes n’a su prendre le dessus. Et la place en quarts s’est jouée lors de la séance de tirs au but. Comme un symbole, c’est Mohamed Salah qui a offert la place pour les quarts de finale à l’Egypte qui affrontera le Maroc.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here