Beni : Kasindi pleure les morts de l’attentat du dimanche

1
Beni : Kasindi pleure les morts de l'attentat du dimanche
Beni : Kasindi pleure les morts de l'attentat du dimanche

Africa-Press – Congo Kinshasa. Les activités sont restées paralysées à Kasindi, une commune située en territoire de Beni, frontière entre la RDC et l’Ouganda, ce mercredi 18 janvier. Il s’agit d’une journée de deuil, après l’attentat d’une bombe piégée dans une église protestante le dimanche 15 janvier 2023.

Des boutiques, magasins et d’autres maisons de commerce sont restés fermés sur appel de la société civile qui demandait à la population de se solidariser avec les victimes de l’attentat. Seul le transport à commun a fonctionné, mais avec moins d’engouement.

« Nous avons appelé la population à une solidarité avec les familles éprouvées dans l’attentat du dimanche à l’église CEPAC. Toutes les boutiques doivent rester fermées, des magasins et tout le commerce pour compatir avec les victimes. C’est aussi une façon d’interpeller les autorités sur les efforts sécuritaires », a fait savoir Kasereka Seyo, président de la société civile du sous noyau du groupement Basongora.

Le dimanche 15 janvier 2023, une bombe a explosé dans l’église de la 8ème CEPAC à Kasindi, tuant 17 fidèles de cette église et blessant 73 autres, alors qu’ils étaient en pleine campagne évangélique.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here