Deux ans d’occupation de Bunagana : « il est temps d’imposer le retrait des troupes du Rwanda de la RDC » (Denis Mukwege)

0
Deux ans d’occupation de Bunagana : « il est temps d’imposer le retrait des troupes du Rwanda de la RDC » (Denis Mukwege)
Deux ans d’occupation de Bunagana : « il est temps d’imposer le retrait des troupes du Rwanda de la RDC » (Denis Mukwege)

Africa-Press – Congo Kinshasa. Dans une déclaration faite sur X, le prix Nobel de la paix, Denis Mukwege, hausse le ton face à l’occupation de la cité de Bunagana dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) par le M23.

Pour le candidat malheureux de l’élection présidentielle du 20 décembre dernier, il est temps de stopper la politique expansionniste du régime de Paul Kagame et imposer le retrait des troupes Rwandaises du sol congolais.

« Il est temps de mettre fin à la politique expansionniste du régime de Kigali et d’imposer le retrait des troupes du Rwanda de la RDC. Les politiques de double standard pousse l’ordre mondial fondé sur la charte des Nations-Unies au bord du précipice. Aucun État n’est au-dessus des lois. Le droit international a vocation à être appliqué de façon universelle, y compris dans les régions des Grands Lacs africains », a-t-il écrit sur son compte X.

Ce médecin congolais considère les deux années d’occupation de Bunagana comme deux ans de souffrance, d’humiliation et d’atrocités aux conséquences humanitaires dramatiques.

Il affiche son regret face à l’attitude de la communauté internationale qui, malgré la documentation et les preuves recueillies, ferme les yeux sur cette crise alors que dans d’autres conflits, les États et les institutions se mobilisent en apportant une assistance humanitaire considérable et en déployant des réponses diplomatiques fortes, accompagnées de mesures de justice et de sanction.

« Deux ans de souffrance, d’humiliation et d’atrocités aux conséquences humanitaires dramatiques. Malgré la documentation et les preuves recueillies, le monde ferme les yeux sur cette crise oubliée et négligée alors que dans d’autres conflits , les Etats et les institutions se mobilisent en apportant une assistance humanitaire considérable, en déployant des réponses diplomatiques fortes accompagnées de mesures de justice et de sanction », a-t-il regretté.

La cité stratégique de Bunagana, une cité frontalière entre la République démocratique du Congo et l’Ouganda vit sous occupation des rebelles de M23 depuis le 13 juin 2022.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here