Haut-Katanga : un homme d’affaires et consul honoraire Bélarusse arrêté à Lubumbashi

10
Haut-Katanga : un homme d'affaires et consul honoraire Bélarusse arrêté à Lubumbashi
Haut-Katanga : un homme d'affaires et consul honoraire Bélarusse arrêté à Lubumbashi

Africa-PressCongo Kinshasa. Alexander Zingman, un homme d’affaires ayant des liens avec l’homme fort Biélorusse, le président Alexander Lukashenko, et deux de ses compagnons ont été arrêté mercredi par les services de sécurité congolaise à Lubumbashi après avoir rencontré l’ancien président Joseph Kabila affirme une source.

Le mystère et l’intrigue internationale reste entier au sujet de l’arrestation à Lubumbashi d’Alexander Zingman, un homme d’affaires, et prétendu trafiquant d’armes, ayant des liens étroits avec l’homme fort biélorusse Alexander Lukashenko. Zingman a déjà été mentionné dans des reportages dans les médias à propos d’accords d’armes en Zambie et au Zimbabwe – ce qu’il a nié.

Selon certaines affirmations, Alexander Zingman a été arrêté mercredi par la police congolaise à Lubumbashi après avoir rencontré l’ancien président Joseph Kabila. Une source proche de la présidence a confirmé l’arrestation de Zingman. Il a dit qu’après avoir rencontré Kabila, Zingman s’est envolé de Kinshasa à Lubumbashi, où il a été interrogé par la police sur ses affaires en RDC. La source a déclaré qu’il ne pouvait pas expliquer ce qu’il faisait en RDC.

Une autre source congolaise a affirmé que Zingman avait proposé de vendre des armes à l’ancien président, dont les relations avec son successeur seraient tendues. toutefois, la source a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve que Kabila ait proposé une rencontre ou accepté de conclure des accords sur les armes.

L’homme d’affaires possède la double nationalité américaine et biélorusse, et est consul honoraire du Zimbabwe. Son arrestation a donc conduit à une intense activité diplomatique. La source congolaise a déclaré que les gouvernements des Émirats arabes unis et du Zimbabwe faisaient tous deux pression pour sa libération. Cependant, a déclaré le responsable congolais, ils « le garder en detention pour le moment ». « Ils ont a été arrêtés » à l’aéroport de Lubumbashi, deuxième ville de la RDC, et »ont été transférés à Kinshasa », a affirmé à l’AFP un haut responsable sécuritaire congolais sous couvert d’anonymat qui n’a pas voulu dévoiler les raisons de l’arrestation.

M. Zingman, 54 ans, était « accompagné de son collègue Oleg Vodchits, citoyen biélorusse, et de l’homme d’affaires italien Paolo Persico, qui ont également été appréhendés », a indiqué à l’AFP dans un mail sa société, AF TRADE DMCC. Une société, avec des adresses à Dubaï et en Biélorussie, se présente comme spécialisée dans la vente du matériel agricole et minier, selon son site internet.

« Nous sommes extrêmement préoccupés par le bien-être d’Alexander Zingman, Oleg Vodchits et Paolo Persico, qui ont été détenus de force jeudi 18 mars à Lubumbashi », a déclaré Henadzi Mosesau, directeur du bureau de représentation d’AF TRADE DMCC au Bélarus dans son mail à l’AFP.

« Malgré de nombreuses tentatives de la famille, d’AF TRADE, ainsi que des consulats américains et zimbabwéens qui se renseignent sur leur bien-être, il n’y a eu aucun signe de vie depuis plus de trois jours », s’est-il inquiété.

Dans son pays, Aleksandr Zingman est présenté comme un homme d’affaire ayant cultivé des relations étroites avec de hauts responsables d’une quinzaine de pays africains et des Emirats.

« L’arrestation de l’oligarque et du présumé marchand d’armes Alexander Zingman devrait être la première étape pour enquêter sur ses affaires louches et ses liens étroits avec le régime biélorusse », a écrit la cheffe de l’opposition bélarusse, Svetlana Tsikhanovskaïa, sur twitter.

Le président Alexandre «Loukachenko et ses copains ont utilisé des stratagèmes de corruption pour cacher de l’argent. Ses actifs à l’étranger doivent être trouvés », a-t-elle dénoncé.Contacté, l’ambassadeur des États-Unis à Kinshasa Mike Hummer n’a pas donné suite à la demande de l’AFP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here