Haut-Uele : plusieurs véhicules bloqués sur l’axe routier Isiro-Watsa, la Fec tire la sonnette d’alarme

1
Haut-Uele : plusieurs véhicules bloqués sur l'axe routier Isiro-Watsa, la Fec tire la sonnette d'alarme
Haut-Uele : plusieurs véhicules bloqués sur l'axe routier Isiro-Watsa, la Fec tire la sonnette d'alarme

Africa-Press – Congo Kinshasa. Des usagers routiers fréquentant la Route nationale numéro 26, axe Isiro-Watsa dans la province du Haut-Uele (Nord-Est RDC) font face à un calvaire ces derniers jours suite à la dégradation de ce tronçon.

Des bourbiers sont visibles, dont le plus important au niveau de PK27 entre Wanga et Gombari, rendant la libre circulation pénible.

Sur place, plusieurs véhicules sont bloqués de part et d’autre, ne sachant plus comment avancer.

Consécutivement à cela, le conseil provincial de la Fédération des entreprises du Congo (Fec) Haut-Uele tire une sonnette d’alarme appellant le gouvernement à vite intervenir pour éviter le désastre.

”J’ai été sur cette route, il n’y a pas longtemps, la route est réellement délabrée. Une route abandonnée sans service de maintenance, ce n’est pas vraiment dans les normes pour le moment. Cette route exige des interventions urgentes durant cette période de pluie que nous traversons. Si non, nous risquons de connaître le pire, c’est la seule route qui aide le chef-lieu de la province à s’approvisionner à tout produit de première nécessité”, regrette Cyrille Ekolo dans des propos recueillis par buniaactualite.cd.

Il a estimé que sa chambre de commerce demeure le partenaire indéniable de développement de l’Etat et insiste sur la coopération gagnant-gagnant.

“Les taxes sont normalement payées, mais ça fait un peu mal lorsque les routes ne sont pas bien entretenues. Or, nous avons des péages routes les plus chers de notre pays dans le Haut-Uele mais voyez l’état de la route”, fait-il observer.

A noter que lors du conseil des ministres du vendredi dernier, il a été décidé le déploiement endéans 48 heures d’une brigade de maintenance, sur le tronçon Gombari-Wanga et dont les travaux devront aller jusqu’à Faradje.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here