Irumu: attaque de Boga, la société civile locale pointe du doigt les Hutu dits “Banyabwisha”

2
Irumu: attaque de Boga, la société civile locale pointe du doigt les Hutu dits “Banyabwisha”
Irumu: attaque de Boga, la société civile locale pointe du doigt les Hutu dits “Banyabwisha”

Africa-PressCongo Kinshasa. Apres une nouvelle attaque de la localité de Boga dans le sud du territoire d’Irumu en pleine journée de ce lundi 07 juin 2021, la société civile locale n’y va pas par quatre chemins, ce sont les populations Hutu, communément appelées Banyabwisha, installés dans cette région, qui ont mené l’attaque en coalition avec les rebelles ougandais de l’ADF.

“ Tous les deux centres de Boga sont attaqués. Ce sont des Banyabwisha, avec la complicité des ADF. Même les corps trouvés des ennemis, ce sont des corps des Banyabwisha, on ne peut pas mâcher les mots ” a dit Albert Kabaseke joint au téléphone par buniaactualite.com

L’armée qui n’a pas encore dressé le bilan de l’attaque, a cependant rassuré avoir réussi à repousser les assaillants.

Des sources locales font état de l’incendie de plusieurs bâtiments sur place, y compris l’hôpital et d’autres installations d’utilité publique.

Le conflit entre la population de Boga, Tchabi, Mitego et les Banyabwisha, ces déplacés supposés venus en masse du Nord-Kivu à la recherche des terres arables, a éclaté depuis que des tueries se sont multipliées dans la contrée.

Une situation à la base d’un déplacement massif de la population qui a trouvé refuge en Ouganda via le lac Albert ainsi que dans des entités environnantes.

En janvier dernier, plus de 40 autochtones pygmées ont été tués au village Masini et des rescapés avaient soupçonné les Banyabwisha d’être auteurs du carnage.

Dans la nuit de dimanche à lundi 31 mai dernier, plus de 54 civils, tous des déplacés hébergés dans un site ont été abattus et dans un communiqué, la communauté Nyali Tchabi, l’une des plus majoritaires dans la zone a accusé “ des personnes d’expression Kinyarwanda ”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here