Maison saccagée, famille traumatisée chez Kabund : “l’armée ne peut pas se faire justice toute seule”, dénonce Carbone Beni

4
Maison saccagée, famille traumatisée chez Kabund :
Maison saccagée, famille traumatisée chez Kabund : "l'armée ne peut pas se faire justice toute seule", dénonce Carbone Beni

Africa-Press – Congo Kinshasa. L’affront auquel ont fait face Jean-Marc Kabund, et sa famille, n’a pas laissé indifférent Carbone Beni qui a rendu visite ce jeudi 13 janvier, au premier vice-président de l’Assemblée nationale. L’activiste du mouvement citoyen Filimbi déplore la violation de son domicile, ”l’armée ne peut pas se faire justice toute seule”, dénonce-t-il.

“Ce matin, je me suis personnellement rendu dans la résidence d’un ami et frère, le vice-président Kabund pour me rendre compte de la situation qui prévaut. Il y a eu violation de domicile, maison saccagée, famille très traumatisée”, a déploré Carbone Beni sur son compte Twitter.

De son côté, l’opposant politique Seth Kikuni déclare que l’acte posé par la garde républicaine chez Kabund est inacceptable et ajoute que tous les acteurs politiques doivent condamner de façon unanime cet acte.

Pour sa part, le professeur Kin kiey Mulumba qualifie de désacralisation de l’État, les actes de destruction chez le premier vice-président de l’Assemblée nationale Jean-Marc Kabund.

Il sied de rappeler que la garde républicaine avait désarmé le mercredi dernier, la garde rapprochée de Jean-Marc Kabund et a vandalisé sa résidence privée située dans le quartier Kingabwa, dans la commune de Limete.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here