Maniema : plus de 200 maisons incendiées et des biens emportés d’un affrontement entre deux factions des groupes armés à Kitimba

1
Maniema : plus de 200 maisons incendiées et des biens emportés d'un affrontement entre deux factions des groupes armés à Kitimba
Maniema : plus de 200 maisons incendiées et des biens emportés d'un affrontement entre deux factions des groupes armés à Kitimba

Africa-PressCongo Kinshasa. Des violents affrontements ont été signalés dans la nuit du mardi à mercredi 31 mars 2021 entre deux groupes des miliciens au village Kitimba, localité située à 90 kilomètres de Kabambare-centre dans le groupement de BB/Bahombo au Sud de la province du Maniema.

Selon les informations confiées à ACTUALITE.CD par Thierry Badisungu élu de Kabambare, le premier bilan fait état de plus de 200 maisons incendiés et plusieurs biens de valeurs pillés et emportés par les assaillants.

“Nous venons d’apprendre qu’il y a eu affrontements entre miliciens à une heure du matin dans la nuit du mardi au mercredi 31 mars 2021. On nous apprend que le bilan est très lourd. Toutes les maisons en pailles estimées à plus de 200 ont été incendiées par ces miliciens. Les biens de valeur comme les motos, les rizeries, les moulins ont été également pillés, car l’attaque s’est passée vers une heure du matin”,a fait savoir Thierry Badisungu.

Cet élu de Kabambare alerte sur le fait que les populations victimes sont en ce moment en brousse, craignant pour leur sécurité.

“Actuellement toute la population de ce village se retrouve en brousse sans assistance, craignant les exactions de ces miliciens. Ce qui nos choque à ce jour, c’est le silence coupable des autorités compétentes du pays censer protéger la population locale. Pour la situation sécuritaire qui sévit dans des provinces voisines du Nord et du Sud-Kivu, nous sommes entrain de voir comment toutes les autorités de ce pays sont entrain de se mobiliser pour le rétablissement de la paix dans ces provinces. Mais pour le cas du Sud-Maniema, aucune attention des autorités compétentes n’est observée” déplore Badisungu.

Le 12 mars dernier, quatre personnes ont été tuées, 6 villages incendiés et plusieurs biens de valeur pillés au cours d’une attaque perpétrée par les pygmées dans le secteur de Bangu-bangu Bahombo toujours dans le territoire de Kabambare.

Depuis 2016, le territoire de Kabambare au Sud de la province du Maniema est en proie à l’insécurité causée par plusieurs factions de la milice Malaïka active dans cette zone. Ils se livrent à des incursions armées, des exactions et kidnapping.

Récemment, l’Assemblée provinciale du Maniema a recommandé au Gouvernement provincial de s’impliquer pour obtenir la llibération de quatre sujets congolais détenus en otages depuis plus de 10 mois pour certains et plus d’une année pour les autres.

Chadrack Londe, à Kindu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here