Ministère de l’Emploi et du Travail : remise et reprise entre Claudine Ndusi et Ephraim Akwakwa

1
Ministère de l'Emploi et du Travail : remise et reprise entre Claudine Ndusi et Ephraim Akwakwa
Ministère de l'Emploi et du Travail : remise et reprise entre Claudine Ndusi et Ephraim Akwakwa

Africa-Press – Congo Kinshasa. Après l’investiture, par l’Assemblée nationale, du gouvernement Judith Suminwa Tuluka, intervenue aux petites heures du matin de mercredi 12 juin 2024, le nouveau ministre de l’Emploi et du Travail, Ephraim Akwakwa Mametu, a pris officiellement ses fonctions le jeudi 13 juin 2024.

C’était au cours d’une cérémonie de remise et reprise qui s’est déroulée au cabinet dudit ministère, situé au 8e étage de l’Hôtel du gouvernement à Kinshasa/Gombe, en présence du secrétaire général adjoint du gouvernement, le professeur Hugo Mwanza, de ses proches, de quelques membres du cabinet sortant et dirigeants des établissements publics placés sous sa tutelle.

Après la signature du procès-verbal de remise et reprise et l’échange des signataires, la ministre sortante Claudine Ndusi a vivement félicité son successeur avant de lui expliquer l’évolution positive de la réforme de l’Inspection du travail en dépit du dossier en cours lié à la prise en charge par le gouvernement de nouveaux inspecteurs et contrôleurs du travail, ainsi que des agents administratifs.

Pour sa part, le nouveau patron de l’Emploi et du Travail a placé son mandat sous le signe de la mise en œuvre, dans son secteur, des objectifs assignés à ce ministère comme présenté dans le discours programme du gouvernement devant la représentation nationale en date du 11 juin 2024 dont la création d’emplois, l’amélioration des conditions de travail et l’atteinte des objectifs assignés à la matérialisation du travail décent en RDC.

Il a, par ailleurs, réitéré ses profonds remerciements à l’endroit du Chef de l’État et de la première ministre pour le choix porté sur sa modeste personne avant d’exprimer sa reconnaissance et sa loyauté au professeur Modeste Bahati, autorité morale de son regroupement politique, Afdc-A.

Il a aussi félicité son prédécesseur Claudine Ndusi, de surcroît sa camarade du parti, pour le travail abattu durant son mandat à la tête de ce ministère qu’elle occupait depuis le 26 avril 2021.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here