Rentrée scolaire : 3 idées DIY pour bien vous préparer

3
Rentrée scolaire : 3 idées DIY pour bien vous préparer
Rentrée scolaire : 3 idées DIY pour bien vous préparer

Africa-Press – Congo Kinshasa. Qui a dit qu’il était absolument nécessaire de renouveler les fournitures scolaires à chaque rentrée ? Par souci de ne pas gaspiller, par plaisir de s’investir dans un projet créatif ou parce que c’est plus économique, il existe de nombreuses raisons d’adopter le DIY, le Do it yourself ou, en français, le « faites-le vous-même ». Découvrez quelques astuces faciles à réaliser pour amorcer la rentrée du bon pied !

La rentrée est synonyme de renouveau : nouveau matériel, nouveaux vêtements, etc. Et si la rentrée scolaire s’annonçait cette année sous le signe du DIY et de la récupération ? N’hésitez pas à faire le tri pour réutiliser et à suivre quelques idées vous permettant de démarrer la rentrée avec des nouveautés, mais « faites maison » !

Des pots à crayons

Les pots à crayons sont toujours très utiles sur un bureau et plutôt simples à réaliser !

Ainsi, pour en créer, vous aurez besoin de :

de petits pots de peinture bien lavés ou enduits de peinture ;

de papier à motifs type papier cadeau, pages d’un vieux livre, publicité de magazine… ;

de la colle forte ou du ruban adhésif double face peu épais ;

des ciseaux ;

un mètre de couturière ;

une règle et une équerre.

Commencez par prendre les mesures de chaque pot de peinture (diamètre et hauteur), puis reportez-les sur le morceau de papier de votre choix à l’aide de la règle et de l’équerre. Découpez le rectangle que vous venez de tracer en suivant bien les contours.

Collez le morceau de papier sur le pot de peinture en prenant soin de bien le faire adhérer. Votre pot à crayons est prêt à être rempli pour la rentrée !

Variante : conservez des bocaux en verre type pot de pâte à tartiner, pot de confiture, etc., nappez l’intérieur avec de la peinture en prenant soin de bien la faire adhérer. Laissez sécher et dessinez un visage à l’extérieur du pot ou le motif de votre choix avec un feutre indélébile.

Une boîte de rangement

Vraiment utiles pour classer les papiers, mettre de côté des factures en attente ou ranger simplement des documents, les boîtes de rangement apporteront un ordre certain à votre bureau !

Pour confectionner une boîte de rangement, vous devrez vous munir de :

une boîte de céréales ;

une chute d’un joli papier peint ;

des ciseaux ;

un vernis-colle ;

la colle à prise rapide.

Commencez par défaire la boîte de céréales et découpez les rabats du haut du paquet. Découpez chaque côté de façon identique et en diagonale jusqu’au milieu du paquet environ. Déposez la forme sur la chute de papier peint et reportez-la deux fois : une fois pour l’intérieur de la boîte, une autre fois pour l’extérieur.

Attention cependant aux sens qui sont différents ! Il convient de laisser une marge au gabarit extérieur. Badigeonnez du vernis-colle sur la face intérieure du carton puis faites adhérer le papier, réitérez l’opération pour l’extérieur en prenant soin de bien lisser pour éviter les bulles. Vous pouvez rabattre les marges du papier vers l’intérieur de la boîte. Enfin, reconstruisez-la en la collant avec une colle à prise rapide. Lorsqu’elle est sèche, votre boîte de rangement peut être garnie et votre bureau, bien rangé !

Un carnet recyclé

Les restes de cahiers d’école peuvent être réutilisés pour créer un carnet de note (ou plusieurs !).

Pour ce faire, vous aurez besoin :

des pages de petits cahiers de même dimension ;

de ciseaux ;

d’une aiguille ;

de fil en coton ;

d’une feuille cartonnée de couleur en guise de couverture.

Ajustez dans un premier temps la couverture aux feuilles de cahier. Les pages doivent être assemblées les unes sur les autres comme un cahier d’école classique. Pour pouvoir les coudre, évitez une trop grosse épaisseur. Réalisez des trous régulièrement espacés au centre du cahier avec une grosse aiguille ou la pointe d’un ciseau. Passez le fil dans l’aiguille sans oublier de le nouer au bout et assemblez le carnet en alternant la couture dedans et dehors. Vous pouvez réitérer l’opération pour une plus grande solidité et nouez pour arrêter le fil.

Il ne vous reste plus qu’à décorer la couverture en laissant libre court à votre créativité !

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here