Cérémonie de Signature d’adhésion de Djibouti à la charte fondatrice de l’organisation de la coopération numérique (DCO)

0
Cérémonie de Signature d’adhésion de Djibouti à la charte fondatrice de l’organisation de la coopération numérique (DCO)
Cérémonie de Signature d’adhésion de Djibouti à la charte fondatrice de l’organisation de la coopération numérique (DCO)

Africa-Press – Djibouti. La République de Djibouti a adhéré officiellement à l’Organisation de Coopération Numérique (DCO) basée à Riyad en Arabie Saoudite le 17 mai 2022 après que l’ambassadeur de Djibouti à Riyad, Dya-eddine Said Bamakhrama, en présence de la Secrétaire générale de l’Organisation, Dr Dima Al-Yahya, et du Directeur des relations internationales et gouvernementales, M.Omar Al-Nimr, ait procédé à la signature de la charte fondatrice de l’organisation de la coopération numérique lors d’une cérémonie à l’Ambassade de Djibouti et devient ainsi le 10e membre de l’Organisation et le 4e pays africain.

Le Bahreïn, la Jordanie, le Koweït, le Nigeria, Oman, le Pakistan, le Rwanda et l’Arabie Saoudite et le Royaume du Maroc font aussi partie de cette Charte dont l’objectif principal est de s’engager en faveur de la numérisation de l’administration et de son économie.

L’Organisation de Coopération Numérique travaille avec les gouvernements, la société civile, les organisations internationales et le secteur privé pour faire progresser la transformation numérique inclusive au sein de ses États membres par notamment la mise en place des initiatives axées sur l’économie numérique et le soutien des jeunes, des entrepreneurs et des femmes.

Rejoindre l’Organisation de Coopération Numérique est une opportunité de faire partie d’une plate-forme et d’un réseau plus large à travers lesquels s’édifie des partenariats mondiaux qui permettra de développer les ambitions numériques communes des pays membres en matière de diversification économique et de prospérité sociale grâce aux opportunités de croissance offertes par l’économie numérique et à la transformation numérique du secteur public.

Ainsi, l’adhésion de la République de Djibouti à cette organisation s’inscrit dans le cadre d’une volonté ambitieuse de Djibouti en vue de faire de ce dernier une Nation Intelligente, centrée sur l’humain, qui met en avant une collaboration active entre les différentes parties prenantes de l’écosystème djiboutien pour innover et créer des solutions durables aux nombreux défis actuels pour créer un cadre exceptionnel pour vivre, travailler, entreprendre et s’épanouir à Djibouti.

Mais également cette initiative d’adhésion fait suite à la visite officielle de travail récente de la Ministre Délégué chargé de l’Économie numérique, Mariam Hamadou, en Arabie Saoudite les 30 et 31 mars 2022 où elle a eu l’opportunité de s’entretenir avec de nombreux hauts responsables des organismes et institutions spécialisés dans le domaine de la technologie et du numérique en Arabie Saoudite, à savoir la Secrétaire Générale de l’organisation de coopération numérique, Dr Dima Al-Yahya, le ministre des communications et des technologies de l’Information, Ingénieur Abdullah ben Amer Al-Sawaha, ainsi que l’Autorité nationale de la cybersécurité, l’Autorité saoudienne des données et de l’intelligence artificielle (SDAIA), King Abdulaziz City pour la science et la technique et l’Autorité gouvernementale numérique saoudienne.

Le numérique occupe bel et bien une place importante dans le programme du président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, pour booster le développement du pays sur tous les plans.

Rappelons ainsi que lors des sommets mondiaux et africains consacrés au numérique, le Président de la République n’a cessé de réitérer l’attachement de Djibouti à faire « du numérique le catalyseur pour le développement de nos économies et l’amélioration du mode de vies de nos populations ».

Il est important de noter que le lancement et la création de l’Organisation de Coopération Numérique (DCO) fait suite à la présidence saoudienne du G20, au cours de laquelle l’évolution vers l’économie digitale était l’un des domaines d’intérêt, stimulée par une augmentation de la télémédecine, de l’apprentissage à distance et des systèmes sans contact en réponse à la pandémie de coronavirus.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Djibouti, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here