Djibouti conteste la fiabilité du Système d’Identification Automatique (SIA) utilisé par la Banque mondiale pour évaluer les performances portuaires

2
Djibouti conteste la fiabilité du Système d'Identification Automatique (SIA) utilisé par la Banque mondiale pour évaluer les performances portuaires
Djibouti conteste la fiabilité du Système d'Identification Automatique (SIA) utilisé par la Banque mondiale pour évaluer les performances portuaires

Africa-Press – Djibouti. L’Autorité des Ports et des Zones franches (APZF) de Djibouti a remis en question la fiabilité du Système d’Identification Automatique (SIA) utilisé par la Banque mondiale pour évaluer les performances portuaires, selon un communiqué qui nous est parvenu ce vendredi.

Le document cite plusieurs incidents survenus le 17 juin dernier où le SIA aurait produit des données erronées lors d’opérations portuaires critiques. Un navire de ravitaillement en mer Rouge a dû interrompre sa manœuvre d’accostage à côté d’un navire de guerre en raison d’informations incorrectes indiquant une vitesse inappropriée, bien que le navire de ravitaillement soit immobile. De même, un navire porte-conteneurs amarré au quai numéro 3 a été faussement signalé naviguant à 8 nœuds, alors qu’il était en attente de départ.

Ces anomalies, confirmées par d’autres observations des autorités compétentes au cours de la semaine précédente, remettent en question la validité des données AIS pour une évaluation objective des performances des ports, selon l’APZF.

L’autorité a souligné que ces incidents suscitent des préoccupations sérieuses quant à la fiabilité du SIA comme critère d’évaluation des ports. Djibouti se réserve ainsi le droit de contester fermement le classement de ses ports dans le rapport de la Banque mondiale, jusqu’à l’adoption de méthodes d’évaluation plus précises et fiables.

Cette controverse grandissante est suivie de près par la communauté internationale, consciente du rôle décisif de Djibouti dans les routes maritimes mondiales et les échanges commerciaux internationaux.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Djibouti, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here