3ème jour de visite de la région nord de la Somalie à Djibouti : Abdoulkarim Ahmed Mogueh s’imprègne du fonctionnement des structures de développement de Djibouti

2
3ème jour de visite de la région nord de la Somalie à Djibouti : Abdoulkarim Ahmed Mogueh s’imprègne du fonctionnement des structures de développement de Djibouti
3ème jour de visite de la région nord de la Somalie à Djibouti : Abdoulkarim Ahmed Mogueh s’imprègne du fonctionnement des structures de développement de Djibouti

Africa-Press – Djibouti. Rencontre avec la ministre de la ville, de l’urbanisme et de l’habitat, le lundi après-midi dernier, visite de l’Agence Djiboutienne de développement social, du palais du peuple et des infrastructures d’embellissement, de collectes de déchets et de divertissement des jeunes réalisées par son homologue Djiboutienne, Fatouma Awaleh Osman, le jour suivant, le maire de Hargeysa, Abdoulkarim Ahmed Mogueh et ses accompagnateurs se sont imprégnés du fonctionnement des structures de développement de Djibouti.

Au cours de la troisième journée de visite à Djibouti, la délégation de la municipalité de Hargeysa, conduite par le nouveau maire de cette ville capitale de la région nord de la Somalie, Abdoulkarim Ahmed Mogueh s’est rendue le lundi après-midi dernier, au ministère de la ville, de l’urbanisme et de l’habitat.

Accompagnée de l’édile de la capitale djiboutienne, Fatouma Awaleh Osman, des présidents des trois communes de Djibouti-ville et du chef de la représentation somalilandaise à Djibouti, Abdoulfatah Saïd Ahmed, la délégation hôte a été accueillie à son arrivée sur les lieux par la ministre de ce département, Mme Amina Abdi Aden entourée des hauts responsables de son ministère dont le directeur général de l’agence Arulos, Abdourahman Ali Ahmed et du sous directeur de l’urbanisme Mohamed Ali Kaourah.

Après l’habituel message de bienvenue et remerciement de part et d’autre, la cheffe du département de la ville, de l’urbanisme et de l’habitat, Amina Abdi a profité de l’occasion pour féliciter le nouveau maire de Hargeysa pour son élection à la tête de la capitale de la région de la Somalie. En ce qui concerne la politique de logement en vigueur à Djibouti, la ministre Amina Abdi n’a pas manqué de faire part à ses hôtes, de tous les dispositifs entrepris par le gouvernement de Djibouti dans ce domaine. Elle a également mis l’accent sur les réalisations et les missions attribuées à son département.

Sur ce, le directeur général de l’Agence de Réhabilitation Urbaine et du Logement Social (ARULoS), Abdourahman Ali Ahmed a fait un exposé concernant les missions et les objectifs de son agence. Créée en 2001, l’Agence de réhabilitation urbaine et du Logement Social (ARULoS) a pour objectif principal selon lui, de répondre aux défis en matière de logements. Le sous-directeur de l’urbanisme Mohamed Ali kaourah, qui a pris la parole à son tour, a donné des informations sur le programme de structuration de la ville fixé dans la nouvelle politique attribuée dans le domaine du logement. Les discussions entre les différentes personnalités a permis au nouveau maire de Hargeysa et ses accompagnateurs de s’imprégner des différentes programmes de structuration et de développement de la ville mis en place par ce département ministériel.

A l’issue de cette rencontre, la maire de Djibouti-ville, Fatouma Awaleh Osman a remercié la ministre de la ville, de l’urbanisme et de l’habitat, Amina Abdi Aden pour son accueil et sa disponibilité.

Et le mardi matin à l’ADDS… Dans le cadre de son séjour sous nos cieux, la délégation conduite par le nouveau maire de la région nord de la Somalie s’est rendu le mardi 4 janvier dernier dans les locaux de l’Agence Djiboutienne de Développement Social (ADDS) sis au plateau du serpent, dans la commune de Ras-Dika. Reçus à leurs arrivées sur le lieu par le directeur général de l’ADDS, Mahdi Mohamed Djama, les membres de la délégation hôte et les cadres de l’ADDS se sont entretenus sur plusieurs sujets axés dans le domaine de lutte contre la pauvreté. En présence de la cheffe de la municipalité de Djibouti, Fatouma Awaleh Osman et du représentant de leur pays sous nos cieux, Abdoulfatah Said Ahmed, le maire de Hargeysa a pu ici aussi écouter des informations concernant les différents programmes d’éradication de la pauvreté chez les groupes vulnérables et d’atténuation de la disparité entre les régions, mené par cette agence, dans le cadre des missions qui lui sont attribuées.

«L’ADDS intervient principalement dans les domaines suivants de l’amélioration de l’accès aux infrastructures, équipements et services sociaux de base (dont l’électrification rurale par le solaire), l’accès aux services financiers et non financiers de micro finance (micro finance classique et micro finance islamique), l’appui aux activités de développement communautaire locales et régionales, le renforcement des capacités des acteurs au développement (société civile, élus des collectivités, techniciens des services concentrés, etc.), le développement rural, les projets de filets sociaux de sécurité et l’employabilité des jeunes et le développement de l’ artisanat» a indiqué le directeur général de l’ADDS, Mahdi Mohamed Djama au cours de la présentation de son agence aux hôtes.

Au parc de Roma, en face du centre de soin communautaire Farah Had, qui constitue un espace propice à l’épanouissement des enfants, au jardin de la place Lagarde inauguré par son homologue djiboutienne, la veille du nouvel an, qui lui prend part à l’embellissement du centre ville et le palais du peuple édifice national dédié aux conférences et aux spectacles, partout où ils passaient, le maire de Hargeysa et ses co-élus se sont imprégnés de l’importance de ces différentes structures quant au développement de la ville.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Djibouti, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here