Le ministre de l’Intérieur participe à New York au 1er Forum d’examen des migrations internationales de l’ONU

0
Le ministre de l’Intérieur participe à New York au 1er Forum d’examen des migrations internationales de l’ONU
Le ministre de l’Intérieur participe à New York au 1er Forum d’examen des migrations internationales de l’ONU

Africa-Press – Djibouti. Le ministre de l’Intérieur, M. Said Nouh Hassan, en séjour de travail à New York, a participé les 19 et 20 mai 2022, au 1er forum d’examen du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières qui s’est tenue au Siège de l’Organisation des Nations Unies.

Il y a lieu de souligner que la tenue de ce forum trouve son essence dans le pacte mondial, également connu sous l’appellation de la déclaration de Marrakech, qui avait décidé la tenue d’une rencontre quadriennale au plus haut niveau politique afin d’évaluer tant les progrès réalisés qu’à identifier les problèmes persistants ou nouveaux dans la mise en œuvre du pacte mondial pour les Migrations.

Ainsi, l’objectif principale de cette première édition du Forum d’examen était d’offrir à l’ensemble des États membres des Nations Unies l’occasion de présenter leurs réalisations mais également d’identifier les défis auxquels ils restaient confrontés afin de pouvoir dégager des recommandations consensuelles et concrètes pour les 4 prochaines années avant la tenue du prochain forum du même type.

A cette occasion, le ministre Said Nouh Hassan a prononcé une importante allocution dans laquelle il a fait un tour d’horizon exhaustif des principales réalisations de la République de Djibouti en la matière.

Ainsi dans le premier volet de son intervention, le ministre Said Nouh Hassan a mis en exergue le fait que dès l’adoption du Pacte en 2018, « la République de Djibouti, n’avait ménagé aucun effort afin de mettre en œuvre les objectifs du pacte tout en respectant ses principes directeurs et en tenant compte des réalités migratoires qui lui sont propres ».

Il a en outre souligné que cet engagement sans faille de la République de Djibouti « découlait de la prise de conscience précoce des autorités Djiboutiennes quant à la question de la migration et du déplacement forcé des populations issues de la Corne de l’Afrique et qui avait conduit à la création dès 1977 de l’Office Nationale d’Assistance aux Réfugiés et Sinistrés au regard du fait d’être depuis son accession à la souveraineté internationale, un pays à la fois de transit, de destination ou encore d’asile ».

Le ministre de l’Intérieur a saisi l’opportunité de sa présence à New York afin de rencontrer le Secrétaire Général Adjoint pour le Contre-Terrorisme, M. Voronkov et le Secrétaire adjoint chargé des Operations de Maintien de la Paix, M. LaCroix.

Les deux hauts responsables des Nations Unies ont souligné le rôle important que joue la République de Djibouti dans ces deux domaines.

Le ministre de l’Intérieur, M. Said Nouh Hassan, en séjour de travail à New York, a participé les 19 et 20 mai 2022, au 1er forum d’examen du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières qui s’est tenue au Siège de l’Organisation des Nations Unies.

Il y a lieu de souligner que la tenue de ce forum trouve son essence dans le pacte mondial, également connu sous l’appellation de la déclaration de Marrakech, qui avait décidé la tenue d’une rencontre quadriennale au plus haut niveau politique afin d’évaluer tant les progrès réalisés qu’à identifier les problèmes persistants ou nouveaux dans la mise en œuvre du pacte mondial pour les Migrations.

Ainsi, l’objectif principale de cette première édition du Forum d’examen était d’offrir à l’ensemble des États membres des Nations Unies l’occasion de présenter leurs réalisations mais également d’identifier les défis auxquels ils restaient confrontés afin de pouvoir dégager des recommandations consensuelles et concrètes pour les 4 prochaines années avant la tenue du prochain forum du même type.

A cette occasion, le ministre Said Nouh Hassan a prononcé une importante allocution dans laquelle il a fait un tour d’horizon exhaustif des principales réalisations de la République de Djibouti en la matière.

Ainsi dans le premier volet de son intervention, le ministre Said Nouh Hassan a mis en exergue le fait que dès l’adoption du Pacte en 2018, « la République de Djibouti, n’avait ménagé aucun effort afin de mettre en œuvre les objectifs du pacte tout en respectant ses principes directeurs et en tenant compte des réalités migratoires qui lui sont propres ».

Il a en outre souligné que cet engagement sans faille de la République de Djibouti « découlait de la prise de conscience précoce des autorités Djiboutiennes quant à la question de la migration et du déplacement forcé des populations issues de la Corne de l’Afrique et qui avait conduit à la création dès 1977 de l’Office Nationale d’Assistance aux Réfugiés et Sinistrés au regard du fait d’être depuis son accession à la souveraineté internationale, un pays à la fois de transit, de destination ou encore d’asile ».

Le ministre de l’Intérieur a saisi l’opportunité de sa présence à New York afin de rencontrer le Secrétaire Général Adjoint pour le Contre-Terrorisme, M. Voronkov et le Secrétaire adjoint chargé des Operations de Maintien de la Paix, M. LaCroix.

Les deux hauts responsables des Nations Unies ont souligné le rôle important que joue la République de Djibouti dans ces deux domaines.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Djibouti, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here