Le Président de la République reçoit les meilleurs vœux de ses homologues musulmans à l’approche de l’Aid Al Adha

14
Le Président de la République reçoit les meilleurs vœux de ses homologues musulmans à l’approche de l’Aid Al Adha
Le Président de la République reçoit les meilleurs vœux de ses homologues musulmans à l’approche de l’Aid Al Adha

Africa-PressDjibouti. Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, reçoit ces jours-ci, à l’approche de la Fête d’Aid Al Adha, des messages de félicitation de ses homologues Chefs d’Etat et de Gouvernement de Pays frères arabes et musulmans.
Dans leurs télégrammes respectifs, les dirigeants musulmans expriment tous des « vœux de succès et de réussite » au Président de la République ainsi que « davantage de bien-être, de développement et de prospérité au Peuple djiboutien. »
Plusieurs de ces leaders profitent de l’occasion de l’Aid pour saluer « les nombreux progrès enregistrés à Djibouti sous l’impulsion directe du Président Ismail Omar Guelleh. »
« Votre pays a réussi l’exploit de commuer rapidement en un hub logistique et de transbordement multimodal », ont noté plusieurs de ces dirigeants.
D’autres mirent à profit leurs télégrammes pour rendre un hommage appuyé à « l’attachement constant du Peuple djiboutien à son unité et à sa cohésion nationale, gages majeurs de stabilité politique et préalables indispensables à la réalisation d’un développement durable. »
« Puisse Dieu continuer d’entourer toujours la République de Djibouti de sa baraka afin qu’elle demeure invariablement l’ilot de stabilité qu’elle n’a jamais cessé d’être », peut-on effectivement lire dans plusieurs des messages parvenus au Chef de l’Etat.
De son côté, à l’occasion de l’Aid Al Adha, le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a lui aussi envoyé des messages de félicitations à ses homologues musulmans du monde entier.
Dans ces messages, le Chef de l’Etat a formé des « vœux de santé et de bonheur » à chacun de ses homologues ainsi « davantage de paix et de prospérité » à leurs peuples respectifs.
Il émit également, dans ces télégrammes, « l’espoir d’une complémentarité encore plus fructueuse de la communauté musulmane avec les autres composantes culturelles et religieuses du monde. »
« Puisse Dieu accepter notre prière d’un monde encore plus solidaire et plus fraternel où, les différences de culture et de foi soient davantage perçues comme des signes de richesses et non comme de sources de tension », a-t-il écrit, réitérant ses « meilleurs vœux d’Aid Al Adha » à chacun de ses homologues musulmans à leurs peuples respectifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here