Cardinal Laurent Mosengwo: la CRD/Nord-Kivu regrette la disparition d’un défenseur de la démocratie

5
Cardinal Laurent Mosengwo: la CRD/Nord-Kivu regrette la disparition d’un défenseur de la démocratie
Cardinal Laurent Mosengwo: la CRD/Nord-Kivu regrette la disparition d’un défenseur de la démocratie

Africa-PressDjibouti. Depuis le rapatriement de sa dépouille mortelle le dimanche 18 juillet 2021, c’est hier, mardi 20 juillet, que Feu le Cardinal Laurent Mosengwo Pasinya a reçu les hommages officiels à l’esplanade du Palais du peuple. A l’instar du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, qui a reconnu les valeurs du Pasteur retourné auprès de son Créateur en le décorant Grand Cordon dans l’ordre national ‘’Kabila-Lumumba’’, la Convention pour la République et la Démocratie (CRD), parti politique du Président de la Chambre basse du Parlement, Christophe Mboso N’kodia Mpwanga, dans une interview accordée à la presse locale par le comité directeur mardi le 20 juillet 2021, se dit consternée de la disparition de l’homme mais fière de la reconnaissance de la Nation et de son combat sur la terre des hommes. Lequel combat, soutient la coordination provinciale du parti, a contribué à l’avènement de la démocratie en République Démocratique du Congo.
«La vie de celui que nous pleurons depuis l’annonce de sa mort a été bénéfique et une bénédiction pour le Congo bien qu’étant un des hommes de Dieu fidèles et forts dans la spiritualité au sein de l’église catholique où il a servi dès son jeune âge mais se souciait de son vivant pour que la démocratie règne dans son pays. Durant la dictature du président Mobutu qui prenait le pays comme sa propre maison, le regretté Monsengwo a fait de son mieux pour que cela prenne fin malgré tous les risques qu’il a pu encourir et la conférence nationale souveraine a été convoquée en 1990 et où le parti unique a été supprimé donnant ainsi place au multipartisme, ce qui marque l’arrivée de la démocratie au pays. Il a été l’un des acteurs clés dans cette lutte», reconnait Paterne Mukambilwa, Président de l’interfédéral de la CRD/Nord-Kivu. Ce dernier estime que la première alternance pacifique intervenue au sommet de l’Etat est aussi à mettre à l’actif de ce Prince de l’Eglise parti à 81 ans d’âge en France. «Il est mort mais nous avons beaucoup appris de lui et nous promettons de poursuivre sa lutte en aimant ce pays tout en sensibilisant nos compatriotes à avoir un sens élevé du patriotisme dans le sens où nous n’avons qu’un seul pays», a renchéri M. Paterne Mukambilwa Ikuti. Se référant par ailleurs à la mobilisation des congolais, catholiques ou non, remarquée à l’esplanade du Palais du peuple lors des obsèques officiels, Paterne Mukambilwa félicite les militants de la CRD/Kin pour leur présence aux obsèques de ce grand digne fils du pays, pasteur infatigable qui sera d’ailleurs inhumé le mercredi 21 juillet 2021 à la Cathédrale Notre Dame du Congo.
Guellord Risasi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here