Croissant-Rouge de Djibouti : former un maximum de citoyens secouristes

1
Croissant-Rouge de Djibouti : former un maximum de citoyens secouristes
Croissant-Rouge de Djibouti : former un maximum de citoyens secouristes

Africa-Press – Djibouti. Du 23 au 30 mai 2024, le Croissant-Rouge de Djibouti a marqué une étape significative dans son engagement envers la sécurité et le bien-être de sa communauté en organisant une formation intensive en Premiers Secours Civiques (PSC1), conforme aux normes internationales. Cette initiative a réuni un groupe d’employés et de volontaires dévoués, démontrant ainsi l’engagement continu de l’organisation envers l’autonomisation des citoyens dans les situations d’urgence.

Sous la tutelle de deux formateurs de renom du Centre Mondial de Référence des Premiers-Secours, M. Grégorie Jouvion et Mme. Helène Perret, les participants ont bénéficié d’une expertise pédagogique et technique de haut niveau. Cette formation a été conçue non seulement pour renforcer les compétences individuelles, mais aussi pour évaluer la capacité des participants à devenir à leur tour des formateurs qualifiés.

Le Croissant-Rouge de Djibouti poursuit ainsi sa stratégie ambitieuse visant à renforcer ses capacités en matière de formation en premiers secours. Son objectif est clair: former un maximum de “citoyens secouristes” qui constituent le premier maillon de la chaîne de secours. Cette mission est rendue possible grâce au programme d’initiation aux gestes de premiers secours et à la Formation sur la Prévention et les Secours Civiques de niveau 1 (CSC1). Soutenu financièrement par la Fédération Internationale des Sociétés Nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), et bénéficiant du soutien technique du Centre Mondial de Référence des Premiers-Secours dont le siège est à Paris, le Croissant-Rouge de Djibouti a considérablement renforcé son équipe de formateurs et l’acquisition de matériel pédagogique de pointe.

La démocratisation des gestes de premiers secours dans les milieux professionnels et communautaires revêt une importance capitale. En effet, ces compétences permettent aux premiers intervenants d’agir rapidement et efficacement dans des situations d’urgence, ce qui peut améliorer le pronostic vital des victimes en attendant l’arrivée des professionnels de santé. C’est pourquoi il est crucial de mettre en place une chaîne de secours efficace en maîtrisant les différentes étapes des gestes de premiers secours: Protection, Alerte, Premiers Secours, Surveillance.

L’initiative du Croissant-Rouge vise à renforcer les capacités nationales à faire face aux catastrophes et tous autres aléas de la vie. D’où l’intérêt d’instaurer un cadre de collaboration et coordination avec les autres institutions impliquées dans le secourisme (Protection civile, le service SMUR, le SEGRC…) pour agir ensemble dans le renforcement de la prise en charge des victimes demeure une priorité.

Présente lors de la distinction des candidats qui ont réussi les évaluations pour devenir des formateurs agréés, la secrétaire générale du Croissant-Rouge de Djibouti, Mme Amina Houssein Farah, a vivement remercié les deux experts en formation des formateurs et encouragé les nouveaux formateurs ont apporté leurs contributions actives à la formation du grand public et des professionnels.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Djibouti, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here