Gabon : Près 1000 emplois créés et sécurisés à Nkok grâce à Rougier

10
Gabon : Près 1000 emplois créés et sécurisés à Nkok grâce à Rougier
Gabon : Près 1000 emplois créés et sécurisés à Nkok grâce à Rougier

Africa-Press – Gabon. Rougier Gabon a publié, le 1er août, quelques-unes de ces performances en 2022, dont 104 572 m3 de bois de qualité, certifié FSC 100%, vendus au 1er semestre. Cette hausse, qui illustre le soutien de Rougier Gabon à l’aval de la filière bois, a permis de créer et sécuriser près de 1000 emplois à la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok.

Tout va bien pour Rougier au Gabon, qui a enregistré de très belles performances opérationnelles au 1er semestre 2022. En l’occurrence le volume de production des grumes, qui a enregistré un bond de 42% à 212 286 m3, contre 149 891 m3 à la même période en 2021.

«Une performance qui se répercute à la fois sur les activités de la scierie de Rougier Gabon (Mbouma Oyali, Franceville) qui a transformé, sur le 1er semestre de l’année, 18 500 m3 de grumes certifiées FSC 100%, mais aussi sur les volumes de vente Rougier Gabon aux usines de transformation du bois de la Zone économique spéciale de Nkok», a affirmé la société.

Justement, entre janvier et juin 2022, Rougier Gabon a vendu 104 572 m3 de bois de qualité, certifié FSC 100%, contre 70 007 m3 au 1er semestre 2021. Soit une hausse de 50%. «Cette hausse, qui illustre le soutien de Rougier Gabon à l’aval de la filière bois a permis de créer et sécuriser près de 1000 emplois à Nkok, où sont installées environ 90 usines de 1re, 2e et 3e transformation du bois», s’est réjouie l’entreprise française.

Rougier Gabon semble ainsi récolter les fruits des investissements consentis en 2021. Cette année-là, l’industriel a réalisé près de 3,4 milliards de francs CFA d’investissements. Soit 2,4 milliards de francs CFA d’investissements directs et un milliard d’investissements indirects (logistique et transport).

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here