Régies financières : L’opération d’audit des primes commence en juillet

0
Régies financières : L’opération d’audit des primes commence en juillet
Régies financières : L’opération d’audit des primes commence en juillet

Africa-Press – Gabon. À l’initiative des régies financières et administrations assimilées, une formation des auditeurs du fichier de ces administrations s’est déroulée le 19 juin à Libreville. Placé sous la supervision du Premier ministre de la Transition, cette formation a pour objectif de donner aux participants un certain nombre d’outils leur permettant de mener à bien la mission qui leur sera assignée en juillet prochain.

Un audit du fichier des effectifs et des primes des régies financières et administrations assimilées aura lieu en juillet prochain. Pour mener à bien cette opération, la commission interministérielle sur le cadre de négociations sociales avec les organisations syndicales des régies financières et administrations assimilées, placée sous la pilotage du Premier ministre Raymond Ndong Sima a procédé, le 19 juin 2024, à une session de formation des auditeurs dans la salle de conférence de la direction générale de la comptabilité publique.

Durant deux jours, les participants ont pu recevoir les rudiments necessaires à l’accomplissement de leur mission. «Les équipes d’auditeurs se déploieront sur l’ensemble du territoire national, durant le mois de juillet 2024 pour répondre au premier chantier de ce dialogue social inclusif, à savoir l’audit du fichier des effectifs et des primes des régies financières et administrations assimilées», a indiqué Richmond Essono Okemvele, président du comité technique par ailleurs directeur de cabinet civil du Premier ministre.

Quatre modules, animés par les experts venus de la haute administration, ont constitué la trame de ce rendez vous du donner et du recevoir. Il s’agit de l’éthique et déontologie dans un cadre de négociation sociales, animé par madame Adji Baba ; principes de base de l’audit présenté par Pamphile Moussavou Ibouanga ; présentation de la matrice de collecte des données et le mode opératoire de l’audit, exposés respectivement par Bernardin Moulacky et Jean Bouassa Mounzeo. «A l’appréciation des échanges à l’issue des différentes présentations des formateurs, nous pouvons nous satisfaire. L’enjeu que nous avons relevé est certain et nous pouvons maintenant inviter les auditeurs à mettre simplement en pratique ce qu’ils ont reçu durant ces deux jours» a souligné au terme des travaux le président du comité technique.

Cette démarche procède de la recherche de la paix sociale voulue par le Premier ministre, Raymond Ndong Sima qui, lors de sa déclaration de politique générale, le 7 décembre dernier devant les députés de la Transition avait fait de la paix sociale un des chantiers de sa feuille de route. Et cela s’explique par la rencontre que le chef du gouvernement avait eu en novembre dernier avec l’Intersyndicale des régies financières et administrations assimilées. En effet, les partenaires sociaux de ces entités publiques avaient fait parvenir au chef de l’administration gabonaise un cahier de charges qui portaient sur l’audit du fichier des effectifs et des primes des bénéficiaires de la prime à la performance budgetaire (PPB) ; le règlement des arriérés de la prime spécifique d’incitation à la performance budgétaire (PSIP) ; la révision des textes encadrant la prime et la régularisation des situations administratives et la formation des agents. Une situation formalisée par l’arrêté n°0060/PM du 08 mars 2024.

Avec ce premier chantier relatif à l’audit des effectifs et des primes, les autorités du pays attaquent un problème resté longtemps sans solutions malgré les initiatives prises. Cet audit permettra de déceler certains manquements constatés dans la repartition de ces primes. L’audit qui commencera au cours de la première semaine du mois de Juillet verra l’appui technique des auditeurs de la Cour des comptes et des représentants du Comité pour la Transition et la Restauration des Institutions (CTRI).

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here