PDG : Les militants du 1er siège de la Noya renforcent leurs capacités

53
PDG : Les militants du 1er siège de la Noya renforcent leurs capacités
PDG : Les militants du 1er siège de la Noya renforcent leurs capacités

Africa-PressGabon. Une séance fédérale d’études politiques s’est tenue samedi dans le 1er siège de la Noya (Commune de Cocobeach), sous la supervision du membre du bureau politique, Fidèle Angoué Mba qu’entouraient les responsables locaux du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

La Commune de Cocobeach, le chef-lieu du département de la Noya, a abrité cette rencontre comme d’autres circonscriptions politiques du pays. En effet, dans une note d’orientation datant du mois de mai dernier, le Secrétaire général du PDG, Éric Dodo Bounguendza, avait décidé de renforcer les capacités managériales et le raffermissement du militantisme sur l’ensemble du territoire national, à travers les fédérations du parti reparties sur les différents sièges. Cet exercice se fera chaque mois, de préférence le dernier week-end du mois.

Pour la présente séance, le thème retenu est : «Comment diriger une réunion politique par fédération ?»

Tout a commencé par l’allocution de bienvenue du Secrétaire communale, Patricia Mapisset, au membre du bureau politique, tout en souhaitant un plein succès à cet atelier.
S’en est suivie la séance des ateliers avec le premier volet de la thématique intitulée : «Le style de conduite des réunions politiques des fédérations», développé par le Secrétaire de section, André Patrick Nkoghe Mba. Le 2ème volet de la thématique, «la Discipline, le rôle et la Cohésion» a, quant à lui, été présenté par le membre du Conseil national, par ailleurs maire adjoint de ladite commune, Joseph Mba Ndong.

Après ces présentations, un débat riche s’est instauré dans le sens de l’appropriation des acquis.

Au cours de cette rencontre, le point sur l’opération d’enrôlement des militants, initiée par la hiérarchie du PDG, n’était pas en reste. Le membre du bureau politique a fait don d’un appareil photo pour faciliter ladite opération à Cocobeach.

Aussi, a-t-il échangé avec les jeunes en quête d’une autonomisation pour une prise en charge progressive. Ladite prise en charge se fera après la constitution d’une banque de données, l’organisation d’un atelier par la SOTRADER et la mise sur pieds de mécanismes de financement progressif et multiforme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here