Conseil départemental de Bendjé : les conseillers rejettent l’examen et l’adoption du compte administratif 2015

15
Conseil départemental de Bendjé : les conseillers rejettent l’examen et l’adoption du compte administratif 2015
Conseil départemental de Bendjé : les conseillers rejettent l’examen et l’adoption du compte administratif 2015

Africa-Press – Gabon. Dix-huit conseillers du département de Bendjé sur un total de vingt-sept, réunis en session extraordinaire, vendredi dans la salle polyvalente de l’institution, pour l’examen et l’adoption du compte administratif exercice 2015, ont rejeté l’examen et l’adoption du compte administratif dudit exercice, ajouté à ce désaveu, huit abstentions. Et pour cause, les élus locaux ont dénoncé un manque de respect à leur égard, suite à l’absence de l’ancien président de la mandature de 2015, Lucie Daker Akendengué.

En effet, leur mécontentement s’est appuyé essentiellement sur l’article 69, de la loi organique N01/2014 du 15 juin 2015 relative à la décentralisation qui dispose que : « lorsque les délibérations des conseils portent sur les comptes administratifs présentés par le président de leur bureau, les conseillers élisent un président pour la séance considérée. Les présidents des conseils même lorsqu’ils ne sont pas en fonction, assistent à la discussion, mais doivent se retirer au moment des délibérations et du vote ».

Une situation jugée incompréhensible par les conseillers. « Cela ne nous surprend pas ! Parce-que madame Lucie Daker Akendengué est coutumière des faits. Elle campe dans sa position et dans son élan, qui a emmené les conseillers que nous sommes, à refuser à lui accorder notre confiance quant à la mise en place du budget », a laissé entendre le conseiller Raphaël Pekoué au terme de la session.

Présidant les travaux de clôture, la Préfète du département de Bendjé, Eugénie Marie Caroline Kamara, a, dit prendre bonne note de l’incident observé, mais s’est surtout félicitée de la bonne marche des travaux.

« Au regard de ce constat, par ma voix, bien qu’étant satisfaite par le travail abattu par l’ensemble des commissions, je prends acte de l’avis émis par les conseillers » a-t-elle souligné indiquant pat la suite qu’il sera dressé procès-verbal qui sera remis à qui de droit.

Vincent Ranozinault

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here