« Depuis que le Président est tombé malade on ne sait plus qui commande le Gabon » (Guy Nzouba Ndama)

2
« Depuis que le Président est tombé malade on ne sait plus qui commande le Gabon » (Guy Nzouba Ndama)
« Depuis que le Président est tombé malade on ne sait plus qui commande le Gabon » (Guy Nzouba Ndama)

Africa-Press – Gabon. Le président de Les Démocrates (LD, opposition), Guy Nzouba Ndama en tournée de séduction dans la province du Haut Ogooué (sud-est), a fait comprendre les populations de Bakoumba dans une causerie politique que, le Gabon est devenu comme un bateau sans capitaine qui vogue en eaux troubles depuis que le Président Ali Bongo a été victime d’un AVC en octobre 2018.

Le président de Les Démocrates (LD, opposition), Guy Nzouba Ndama en tournée de séduction dans la province du Haut Ogooué (sud-est), a fait comprendre les populations de Bakoumba dans une causerie politique que, le Gabon est devenu comme un bateau sans capitaine qui vogue en eaux troubles depuis que le Président Ali Bongo a été victime d’un AVC en octobre 2018.

« Depuis que le Président est tombé malade on ne sait plus qui commande le Gabon », a déclaré M. Nzouba Ndama, dénonçant par la suite un vaste cafouillage qui s’est érigé en norme au sommet de l’Etat.

Comme il fallait s’y attendre, l’ancien baron du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) devenu opposant en mars 2016 n’a pas manqué de fustiger la « gestion scabreuse » du regimbe d’Ali Bongo qui pille à outrance, selon lui, les ressources du pays au détriment du peuple gabonais. Un peuple maintenu, dit-il, volontairement dans la misère par égocentrisme.

« Aujourd’hui c’est maintenant la femme du Président et son fils qui sont les Chefs du Gabon », a-t-il insinué, avant d’appeler les populations de Bakoumba et celles du Haut Ogooué dans l’ensemble à ne pas avoir peur pour changer le Gabon en votant pour l’opposition aux élections présidentielle, législatives et locales prévues en 2023.

Pour Guy Nzouba Ndama, « il faut restaurer la République parce que le pays est par terre ».

Sydney IVEMBI

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here