Élections 2023 : À Okondja, Nzouba Ndama prône «la restauration de la République»

3
Élections 2023 : À Okondja, Nzouba Ndama prône «la restauration de la République»
Élections 2023 : À Okondja, Nzouba Ndama prône «la restauration de la République»

Africa-Press – Gabon. S’il n’a pas clairement annoncé sa candidature pour la présidentielle de 2023, le président du parti politique Les Démocrates (LD), qui a dit porté «un message d’espoir et d’espérance», n’a pas moins donné rendez-vous aux populations d’Okondja «lorsque viendra le moment de la campagne», pour un vote censé aboutir changement du régime en place et à «la restauration de la République».

«Le pays est à terre […]. L’heure est grave. Nous devons restaurer la République, nous devons restaurer la dignité des Gabonais. […]. Mais nous ne pouvons y parvenir que si les Gabonais sont conscients du rôle qui est le leur». Comme annoncé le week-end dernier, depuis ce mercredi, Guy Nzouba Ndama est en séjour dans le Haut-Ogooué.

C’est en chantre du changement que le chef de file des Démocrates s’est présenté aux populations d’Okondja, une localité acquise au Parti démocratique gabonais (PDG) d’Ali Bongo. Pourtant, bien que n’ayant pas officiellement annoncé sa candidature à la prochaine présidentielle, il n’a pas moins donné rendez-vous à ses interlocuteurs pour une prochaine visite.

«Lorsque viendra le moment de la campagne, nous reviendrons ici pour vous dire : »Écoutez, le moment est venu ». Pour l’instant, je vous donne seulement des informations pour que votre conscience soit plus éveillée», a déclaré l’ancien président de l’Assemblée nationale qui estime que «tous ceux qui sont au PDG ne sont pas mauvais, mais c’est le système qui est mauvais. Et c’est ce système que nous vous proposerons le moment venu de changer».

Même pas peur !

Si certains jugent que son combat pour imposer la présence de son parti dans la province d’origine du président de la République, Guy Nzouba Ndama semble croire en ses chances. «Le Gabon nous appartient tous. Le Haut-Ogooué est une province du Gabon, et les Altogovéens sont des Gabonais. Les problèmes et les souffrances que vous avez ici, les autres Gabonais les vivent», répond-il.

Le séjour du président des Démocrates dans le Haut-Ogooué, prévu du 3 au 5 août, est justifié par l’implantation des organes locaux du parti ainsi que l’installation officielle des militants devant les gérer.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here