Washington reconnait le Gabon comme un partenaire clé au Conseil de sécurité de l’ONU

1
Washington reconnait le Gabon comme un partenaire clé au Conseil de sécurité de l’ONU
Washington reconnait le Gabon comme un partenaire clé au Conseil de sécurité de l’ONU

Africa-Press – Gabon. La représentante des États-Unis auprès des Nations Unies, l’ambassadrice Linda Thomas-Greenfield, a affirmé le porte-parole de la Mission des États-Unis auprès des Nations Unies, Nate Evans à l’issue d’une rencontre mardi à Washington entre le président gabonais, Ali Bongo Ondimba et la représentante des États-Unis auprès des Nations Unies, l’ambassadrice Linda Thomas-Greenfield.

Les deux personnalités se sont rencontrées en marge du sommet Etats Unis Afrique qui se tient dans la capitale américaine du 13 au 15 décembre.

Mme Linda Thomas-Greenfield a remercié le président Bongo Ondimba « pour le leadership du Gabon sur les questions climatiques et environnementales », a ajouté Nate Evans.

» J’ai apprécié la chance de rencontrer le président Ali Bongo Ondimba aujourd’hui. Je suis reconnaissant pour le partenariat du Gabon à l’ONU – et pour son leadership sur le climat et l’environnement« , a pour sa part twitté Mme Linda Thomas-Greenfield au terme de cette rencontre.

L’ambassadeur et le président ont discuté des efforts régionaux pour résoudre le conflit en République démocratique du Congo, de la cessation des hostilités en Éthiopie et de l’impact international de la guerre de la Russie en Ukraine.

Le Gabon siège au conseil de sécurité de l’ONU comme membre non permanent pour un mandat de 2 ans à partir du 1er janvier 2022. Mme Linda Thomas-Greenfield s’était rendu au Gabon le 28 octobre 2021 .

Dans une conférence de presse dans les locaux de l’ambassade des Etats-unis au Gabon, la diplomate américaine avait soutenu que l’intérêt américain sur le Gabon a accru avec l’élection de ce petit pays d’Afrique centrale au conseil de sécurité de l’ONU comme membre non permanent. Washington souhaitait coopérer à l’ONU avec le Gabon sur le changement climatique, la lutte contre la pandémie du Covid 19 et la sécurité dans le monde.

Les USA font partie des 5 pays permanents au Conseil de sécurité de l’ONU dotés d’un droit de veto. Les 4 autres pays dotés de ce droit de veto sont la Russie, la France, la Grande Bretagne et la Chine.

Yves Laurent GOMA, envoyé spécial à Wasington

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here