Victime de ses frasques de star : Boupendza défiguré par le boxeur Quasrhawn Toler

3
Victime de ses frasques de star : Boupendza défiguré par le boxeur Quasrhawn Toler
Victime de ses frasques de star : Boupendza défiguré par le boxeur Quasrhawn Toler

Africa-Press – Gabon. L’attaquant gabonais de Cincinnati FC, Aaron Boupendza, a été grièvement blessé lors d’une bagarre avec un boxeur professionnel dans la nuit du 30 avril à Ohio.

La carrière prometteuse d’Aaron Boupendza, attaquant vedette du Gabon et de Cincinnati FC en MLS, vient de connaître un sérieux revers. Dans la nuit du lundi 30 avril, le joueur de 26 ans a été impliqué dans une violente altercation avec le boxeur professionnel poids mi-moyen Quasrhawn Toler, dans un bar de à Cincinnati, en Ohio. Selon les informations rapportées par des blogs et sites américains dont le New york Post le 3 avril courant, Boupendza a été gravement blessé au visage et souffre d’une fracture de la mâchoire.

Selon un rapport de police couvert par The Athletic, l’altercation s’est produite tôt le matin lundi dans un bar de Cincinnati, et un témoin a désigné le boxeur local Quashawn Toler comme étant l’homme qui a brisé la mâchoire de Boupendza. Selon le média The Athletic, des sources de l’encadrement du FC Cincinnati considèrent Boupendza comme la «victime de cette situation».

Son club a annoncé que le buteur gabonais sera indisponible entre 6 à 8 semaines, le temps de se remettre de ses blessures. Un coup dur pour Cincinnati FC qui lutte pour une place en playoffs, et pour les Panthères du Gabon qui disputeront les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 en septembre prochain.

Cette violente altercation n’est malheureusement pas un incident isolé pour Aaron Boupendza, coutumier des frasques extra-sportives ces derniers mois. En février, il avait été impliqué dans une rixe avec le rappeur EJ à Akanda dans le nord de Libreville, qui s’était soldée par le saccage de son domicile. Un mois plus tard, une vidéo le montrait insultant copieusement le sélectionneur Thierry Mouyouma, lui valant par voie de conséquence une suspension de l’équipe nationale.

Auréolé de bonnes performances lors de la coupe d’Afrique au Cameroun, le jeune attaquant semblait promis à un avenir radieux. Mais son indiscipline récurrente risque désormais de ruiner prématurément sa carrière très prometteuse, au grand dam des supporters gabonais.

Rien n’est encore perdu pour Boupendza s’il parvient à se ressaisir après sa convalescence. Mais le joueur devra rapidement revoir ses priorités sous peine de gâcher un talent injustement gâché par un comportement autodestructeur.

Cette affaire illustre malheureusement les dérives trop fréquentes du milieu du sport professionnel, où la gloire et l’argent précoces n’épargnent pas certains jeunes des écarts de conduite regrettables. Le cas d’Aaron Boupendza souligne l’importance d’un encadrement rigoureux des jeunes talents, afin d’éviter que des promesses ne sombrent dans la spirale de l’indiscipline et de l’autodestruction. Les instances sportives et les clubs ont un rôle clé à jouer pour préserver l’intégrité du sport et l’exemplarité de ses figures.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here