Brice Laccruche Alihanga dans un avion pour la France

2
Brice Laccruche Alihanga dans un avion pour la France
Brice Laccruche Alihanga dans un avion pour la France

Africa-Press – Gabon. Le président de la Transition, le général Brice Clotaire Oligui Nguema, a affrété ce samedi un avion médicalisé pour permettre à l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo, admis en soins intensifs à l’hôpital militaire d’Angondjé depuis mardi, de poursuivre son traitement en France.

Il avait été transporté d’urgence à l’Hôpital d’instructions des armées d’Akanda après une rechute de son cancer la veille de la reprise de son procès prévue le 12 juin dernier. Ce samedi 15 juin, Brice Laccruche Alihanga a quitté Libreville. Depuis cet après-midi, il est à bord d’un avion médicalisé.

Selon nos informations, cet avion a été affrété en personne par le président de la Transition, le général Brice Clotaire Oligui Nguema. L’objectif étant de permettre à l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo, qui souffre d’un cancer colorectal déclaré au cours de son séjour de quatre ans en prison, de poursuivre ses soins. Ses proches assurent en effet qu’il avait été contraint d’interrompre son traitement ces dernières semaines en raison de son agenda judiciaire.

Accusé de détournement de fonds publics dans différents dossiers, Brice Laccruche Alihanga avait multiplié les va-et-vient au palais de justice de Libreville depuis mai. S’il avait tenu à se présenter devant les juges en dépit son état de santé précaire, les magistrats ont montré un certain acharnement à son encontre, y compris après qu’il a été admis en soins intensifs dans la nuit du 11 au 12 juin. Un magistrat avait en effet été désigné par la Cour criminelle spécialisée pour vérifier qu’il était bien hospitalisé aux urgences.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here