Challenge «École zéro plastique» : Près de 5 tonnes de déchets plastiques collectées en un mois

2
Challenge «École zéro plastique» : Près de 5 tonnes de déchets plastiques collectées en un mois
Challenge «École zéro plastique» : Près de 5 tonnes de déchets plastiques collectées en un mois

Africa-Press – Gabon. La deuxième édition du challenge «École zéro plastique» dans les différents lycées et collèges a tenu toutes ses promesses. Durant un mois d’activité, près de 26 000 jeunes ont été impactés par la lutte contre la pollution plastique dans les établissements de l’Estuaire et de l’Ogooué-Maritime, avec près de 5 tonnes de déchets plastiques collectées. Au terme de cette édition 2024, le lycée évangélique d’Owendo a remporté le premier prix du concours.

Lancée le 3 avril dernier au lycée Paul Indjendjet Gondjout, la deuxième édition du challenge école zéro plastique visant à mobiliser les collégiens et lycéens locaux pour le développement durable, s’est achevée le 3 mai 2024 au Prytanée militaire de Libreville. Près de 26 000 jeunes ont été touchés par le message vibrant sur les dangers de la surconsommation de plastique.

«Leur engagement a été remarquable, transformant chaque école participante en un bastion de l’écologie, un véritable foyer pour le changement. La collecte exceptionnelle de près de 5 tonnes de déchets plastiques, de centaines de kilogrammes de sachets et de canette, en seulement 30 jours, est un témoignage poignant de notre détermination collective à faire une différence», a déclaré Edna Kengue, responsable de la communication de Sobraga. Ces chiffres résonnent comme un cri de victoire dans le combat contre la pollution plastique au Gabon.

Selon la responsable de la communication, le challenge école zéro plastique n’a pas seulement eu un impact local, mais régional. Avec la participation de 26 établissements dans les provinces de l’Estuaire et de l’Ogooué-Maritime. «La création de 14 clubs verts en développement témoigne de la force croissante de notre mouvement, une armée de défenseurs de l’environnement prêts à agir. À cet effet, une plateforme collaborative nommée le Parlement vert sera créée. Elle aura pour objectif de fédérer ces jeunes acteurs et de concrétiser les prochaines actions écologiques», a-t-elle indiqué.

«Ce challenge, qui se tient à un moment où le Gabon s’est engagé à lutter contre les plastiques à usage unique à travers la signature de l’ordonnance sur le plastique, rappelle qu’il est plus que nécessaire d’éduquer la jeunesse gabonaise qui est le futur de demain sur la préservation de notre environnement», a fait savoir Josiane Ondo, représentante du ministre de l’Environnement. Durant plusieurs semaines, la caravane a sillonné plusieurs établissements du Grand Libreville afin d’inculquer aux apprenants les dangers du plastique pour l’environnement, les méthodes de lutte contre la pollution en mieux scolaire et intégrer les pratiques et gestes écoresponsables.

Pour sa part, le directeur académique provincial de l’Estuaire (DAPE), Fortune Nguema Owone a exprimé sa gratitude envers les initiateurs de ce projet, pour l’engagement en faveur de la préservation de l’environnement. «Sensibiliser notre jeunesse au danger du plastique. C’est en effet, une manière d’amener cette dernière à prendre conscience de l’importance cruciale de s’approprier de toutes les questions environnementales, en luttant contre tous les phénomènes responsables du réchauffement climatique et ses corolaires», a souligné Fortune Nguema Owone, tout en émettant le vœu que cette initiative perdure et s’étende sur le territoire national. D’après lui, c’est ensemble que l’on peut lutter contre la pollution plastique, le réchauffement climatique et transformer les défis environnementaux en opportunité pour construire un avenir meilleur pour les générations futures.

Le lycée évangélique d’Owendo s’est hissé au sommet des établissements ayant récolté le plus de déchets, décrochant le premier prix du challenge 2024 dont une salle d’informatique complète. Le CES Cap Esterias, vainqueur de la première édition, s’est vu décerné le prix du meilleur collecteur 2024 (Récup’Art). Des lots tels que des râteaux, des balais, balais-brosses et des gants ont été remis aux établissements ayant participé afin que les apprenants continuent de garder leur environnement scolaire salubre.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here