Gabon : Comilog célèbre 24 de ses agents en or, argent et bronze

4
Gabon : Comilog célèbre 24 de ses agents en or, argent et bronze
Gabon : Comilog célèbre 24 de ses agents en or, argent et bronze

Africa-Press – Gabon. Pour sa première cérémonie de remise des médailles après la pandémie de Covid-19, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a honoré, le 30 novembre, 24 de ses employés. Ces derniers totalisent 10, 20 et 30 années de service. Ils ont reçu des distinctions visant à les encourager à poursuivre leur implication dans le développement de cette entreprise minière, la première du secteur dans le pays.

24 employés de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) ont été honorés le 30 novembre des médailles de bronze, d’argent et d’or. La cérémonie s’est déroulée au sein du Cercle Marcel Abéké à Owendo, rehaussée par les présences de la directrice générale du Travail au ministère de l’Emploi et du Travail, Emilie Léocadie Moussadji, du président du Conseil d’administration, Ruffin Moussavou, du délégué général d’Eramet Afrique, Loïse Tamalgo, et de l’administrateur directeur général (ADG) de Comilog, Léod Paul Batolo.

Quatre médailles d’or, cinq d’argent et 15 de bronze ont été épinglées sur les poitrines des récipiendaires de cette cuvée qui ouvre le bal après les années de privation relatives à la crise sanitaire. Si les uns totalisent 30 ans de service, d’autres sont à leur 15e année et le reste à leur 10e. Pour l’ADG, cette distinction consacre l’apport quotidien de ces agents à la bonne marche de l’entreprise. «Elle est la reconnaissance même de votre contribution à son développement et à la fidélité à celle-ci», a laissé entendre Léod Paul Batolo.

Il ajoute également que cette décoration est «un encouragement à poursuivre» leur implication dans le fonctionnement d’une mine à l’ère de la transformation. «Votre expérience, votre savoir-faire sont importants surtout dans une entreprise comme la nôtre où les défis sont permanents», a-t-il dit. Comme défi, l’ADG rappelle que 8 millions de tonnes de manganèse restent l’objectif à atteindre en 2023. «Malgré les obstacles et contraintes, notre mobilisation doit être entière pour les atteindre en toute sécurité et dans le respect de notre système de management intégré pour la qualité, l’environnement et l’énergie», a-t-il déclaré, non sans indiquer que cela se ferait en application des standards Eramet production system (EPS).

La directrice générale du Travail au ministère de l’Emploi et du Travail, Emilie Léocadie Moussadji, qui a présidé cette cérémonie a fait comprendre qu’«au-delà de la cérémonie, cette manifestation a aussi comme finalité, un double message : celui de la reconnaissance des pouvoirs publics à l’égard des travailleurs par la remise de l’une des distinctions nationales de l’État à savoir la médaille du travail d’une part et l’opportunité offerte à l’employeur Comilog de manifester sa gratitude qui ont fait montre au fil de fidélité durant un nombre d’années en dépit des embûches et difficultés rencontrées tout au long de leur parcours professionnel, d’autre part».

Elle fait de même noter qu’il s’agit également pour l’État de remercier la Comilog pour sa contribution à l’activité économique du pays. Enfin, l’ADG a appelé à la solidarité, à l’unité, à la lucidité et à privilégier le dialogue pour faire avancer les sujets et résoudre les problèmes. Un propos fortement corroboré part la directrice générale du Travail.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here