Gabon : Un pont aérien pour des médicaments et des vivres dans l’Ogooué-Lolo et du Haut-Ogooué

8
Gabon : Un pont aérien pour des médicaments et des vivres dans l’Ogooué-Lolo et du Haut-Ogooué
Gabon : Un pont aérien pour des médicaments et des vivres dans l’Ogooué-Lolo et du Haut-Ogooué

Africa-Press – Gabon. À la suite du glissement de terrain survenu entre les gares ferroviaires d’Offoué et Booué ayant entraîné la rupture du chemin de fer et provoqué la quasi-rupture de la fourniture des vivres et des médicaments dans les provinces de l’Ogooué-Lolo et du Haut-Ogooué, le gouvernement est à pied d’oeuvre pour approvisionner ces localités. Un pont aérien permet depuis quelques jours, avec l’appui de l’armée de l’air, de réapprovisionner ces zones coupées du reste du pays.

Sur instructions du Premier ministre, le ministère de la Santé et des Affaires sociales a procédé le 8 janvier, à l’acheminement des médicaments, consommables médicaux et autres produits de santé dans les provinces du Haut-Ogooué et de l’Ogooué-Lolo. Cette opération supervisée par le Dr Anges Mibindzou Mouelet, directeur de l’Agence du médicament du Gabon, a eu lieu à la base aérienne 01 de Libreville. 3,5 tonnes de colis médicaux ont été expédiées dans les provinces impactées par l’interruption du trafic ferroviaire depuis le 24 décembre 2022.

Selon des sources du ministère de la Santé, il s’agit principalement des produits thermolabiles (Vaccins, insulines et des réactifs de laboratoires), des produits d’urgences, des produits avec des stocks critiques et en tension d’approvisionnement qui ont été acheminés dans ces villes afin d’approvisionner l’ensemble des structures sanitaires publiques et privées des deux provinces, ainsi que les pharmacies d’officines et les dépôts pharmaceutiques.

Le Dr Anges Mibindzou Mouelet a fait savoir que «ce pont aérien pris en charge intégralement par le gouvernement a été mis en place pour permettre à l’ensemble des populations de ces régions d’avoir un accès aux médicaments de bonne qualité».

Le directeur de l’Agence du médicament du Gabon précise qu’une planification d’approvisionnement a été faite et qu’il va y avoir plusieurs rotations. «Nous sommes en train de faire des prévisions de 2 mois et c’est pour cette raison qu’il y aura plusieurs rotations», a-t-elle fait savoir.

Avant le ministère de la Santé, le 7 janvier, les localités du Haut-Ogooué et de l’Ogooué-Lolo ont reçu une première cargaison de 3,5 tonnes de vivres frais et secs par le Cargo des forces aériennes gabonaises. «Il y a un peu de tout. Un peu d’épicerie, un peu d’aliments de bébé, de l’huile, de la farine. Je pense que ça va vraiment soulager les populations surtout que ce n’est que le premier envoi. D’autres vont suivre», a laissé entendre Ted Yangari Tsiri, chef de vente au sein du groupe Ceca Gadis à Franceville.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here