Le bel hommage du SYNAPEF au Ministre Délégué sortant des Eaux et Forêts Michel Stéphane Bonda

3
Le bel hommage du SYNAPEF au Ministre Délégué sortant des Eaux et Forêts Michel Stéphane Bonda
Le bel hommage du SYNAPEF au Ministre Délégué sortant des Eaux et Forêts Michel Stéphane Bonda

Africa-Press – Gabon. Le président du Syndicat national des professionnels des eaux et fortes (SYNAPEF), Didier Atome Bibang, a, dans un libre propos, rendu un bel hommage au Ministre Délégué sortant des Eaux et Forêts, Michel Stéphane Bonda, qui pour lui, était un Ministre doté d’une sensibilité républicaine.

Ci-dessous, l’intégralité de ce libre propos.

« Lors de la dernière rencontre avec les Partenaires sociaux dont est tirée cette photo d’au revoir du Ministre Délégué Michel Stéphane BONDA, ce dernier avait tenu ces propos à l’endroit du Secrétaire Général et du Conseiller Financier :

« Lorsque des revendications légitimes perdurent sans solutions concrètes, elles se transforment en une gangrène et la gangrène finit par devenir un poison dans l’administration et dans la société. Le Chef de l’Etat attend vivement que l’année 2023 soit une année apaisée dans l’administration publique et dans le pays ».

Ce jour, le Ministre Délégué lançait littéralement un cri du cœur particulièrement à l’endroit de ces hauts responsables administratifs pour traduire le regret de voir les engagements de la Tutelle non tenus mais surtout les injustices non réparées (coupures arbitraires de salaires et primes) alors qu’il SUFFIT de mettre à contribution RIEN QUE LA VOLONTÉ.

Pour ma part, je salue la sensibilité républicaine de cet homme, son penchant pour le dialogue social et l’apaisement sincère et véritable.

Malheureusement, sa volonté de voir un climat serein prévaloir au sein du Ministère des Eaux et Forêts s’est heurtée aux forces rétrogrades de l’inhumanité, de la mal gouvernance et de la gestion cavalière des administrés.

« Considérations déférentes au Ministre Délégué Michel Stéphane BONDA ».

Votre passage de quelques temps, vaut à LUI SEUL, l’exceptionnelle PRESTIDIGITATION dans laquelle le Ministère des Eaux et Forêts est noyé depuis 3 ans ».

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here