Port-Gentil : Paulette Missambo empêchée de prendre un bain de foule dans les marchés

1
Port-Gentil : Paulette Missambo empêchée de prendre un bain de foule dans les marchés
Port-Gentil : Paulette Missambo empêchée de prendre un bain de foule dans les marchés

Africa-Press – Gabon. Ça commence et ça s’est passé samedi à Port-Gentil, capitale économique du Gabon. Paulette Missambo, présidente de l’Union Nationale (UN), a sèchement été empêchée par des policiers, gendarmes et des éléments de la police militaire de prendre un bain de foule dans quatre marchés de la ville du sable.

« La ville a été quadrillée par des policiers, sur instruction du gouverneur pour nous empêcher de passer devant les marchés. C’est très fort ! Et à chaque fois, mon cortège a été dévié pour ne pas être vu par les femmes commerçantes », a fulminé la patronne de l’Union nationale en visite politique dans la capitale économique.

Un dispositif militaire avec des soldats lourdement armés a été disposé proche des marchés que devait visiter Mme Missambo. Les marchés de la Balise, celui du Grand village, de Bornave mais également celui de Moukala était inaccessibles au leader de l’Union nationale, par ailleurs présidente de la Plateforme Alternance 2023.

Les forces de sécurités, notamment des gendarmes, mais aussi des agents de la police militaire et des policiers, étaient déployés en grand nombre devant les marchés précités.

Mme Missambo a dénoncé des actes d’intimidation orchestrés, selon elle, par le parti au pouvoir qui aurait intimé l’ordre au gouverneur de barricader tous les marchés.

« C’est une violation flagrante de la constitution, qui consacre la liberté d’aller et de venir à tout citoyen dans notre pays. Je trouve cela regrettable ! », s’est indignée celle qui pourrait être candidat à l’élection présidentielle de cette année.

Selon son parti politique, cette intimidation est une violation pure et simple des princes des libertés individuelles. Des principes fondamentaux de droit que devrait appliquer Paul Ngome Ayong, gouverneur de l’Ogooué-Maritime, homme de droit.

Paulette Missambo a des liens très forts avec la ville de Port-Gentil. Sa carrière administrative a pris son envol dans cette localité où elle a servi comme proviseur au lycée Joseph Ambourouet Avaro avant d’entamer une succession des postes ministériels sous l’ancien président Omar Bongo Ondimba.

A l’occasion de son retour dans sa ville de cœur, Paulette Missambo souhaitait présenter honorablement ses civilités aux habitants notamment les femmes travailleuses.

Une source proche du gouvernorat a expliqué que la présence policière visait simplement à maintenir l’ordre afin d’éviter tout débordement à l’occasion du séjour de ce leader de l’opposition.

Malgré cet incident, Paulette Missambo et sa délégation ont déposé une gerbe de fleurs à la place Joseph Rendjambé sis au château. Cette place est considérée comme étant la place de la résistance contre le pouvoir incarné depuis plus de 50 ans par le Parti démocratique gabonais (PDG). La délégation a également déposé une gerbe de fleurs à la sépulture de Marie-Agnès koumba, fervente militante de l’Union Nationale, disparue au pire moment de la pandémie du Covid 19.

Paulette Missambo a tout de même tenu son meeting pour clore sa visite qui s’est déroulée du 19 au 21 janvier 2023.

Vincent Ranozino

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here