Ces 12 pays africains seront dans le Top-20 des pays à la plus forte croissance économique en 2024

2
Ces 12 pays africains seront dans le Top-20 des pays à la plus forte croissance économique en 2024
Ces 12 pays africains seront dans le Top-20 des pays à la plus forte croissance économique en 2024

Africa-Press – Guinee Bissau. En 2024, douze pays africains feront partie du Top-20 des économies à la croissance la plus rapide, ressort-il du rapport Africa Outlook 2024 publié par The Economist Intelligence Unit.

Selon les prévisions, tous les pays africains vont afficher une croissance positive, à l’exception de deux États, le Soudan et la Guinée équatoriale. Pour douze économies, le taux sera de 6% à 10%, ce qui permettra à la région de se positionner à la deuxième place au niveau mondial. Le PIB africain devrait croître de 3,2%, contre 2,6% en 2023.

Le document précise que ces douze pays sont le Sénégal, la Mauritanie, la Libye, le Rwanda, la Côte d’Ivoire, la RDC, le Bénin, l’Ouganda, l’Éthiopie, le Mozambique, le Togo et la Tanzanie.

Le Sénégal sera en tête du classement africain avec une croissance un peu en dessous de 10% et à la troisième place dans le Top. La Mauritanie et la Libye compléteront le podium continental, avec respectivement les 4e et 5e places à l’échelle mondiale. Leur croissance avoisinera les 7,5%.

Sources de cette dynamique

L’Afrique de l’Est, qui comprend l’Éthiopie, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie et la RDC, sera la zone la plus dynamique du continent, propulsée par le secteur des services, indique le rapport.

Les pays riches en ressources et les principaux exportateurs de matières premières continueront à bien se porter compte tenu de la concurrence intense et des prix élevés des hydrocarbures et des produits des secteurs minier et agricole, affirment les auteurs du document.

Des investissements substantiels continueront d’affluer dans les entreprises africaines du secteur de l’énergie, ainsi que dans les minerais et les métaux qui sont essentiels à la transition énergétique et à la transformation numérique à l’échelle mondiale, conclut le rapport.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinee Bissau, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here