La CAF annonce la super ligue africaine

3
La CAF annonce la super ligue africaine
La CAF annonce la super ligue africaine

Africa-Press – Guinee Bissau. Les grands clubs européens en rêvent, l’Afrique va le faire. Par la voix de son président, Patrice Motsepe, la Confédération africaine de football a annoncé le lancement d’une Super Ligue regroupant chaque année les meilleures équipes du continent.

Prise par le comité exécutif, réuni ce dimanche à Rabat en marge de la CAN féminine, la décision vient concrétiser le souhait exprimé par le passé par le président de la FIFA, Gianni Infantino, pourtant officiellement opposé au projet de Super Ligue européenne, mort-né l’an dernier. Elle suit également le vote à l’unanimité des 54 associations membres de la Confédération, lors de l’Assemblée générale extraordinaire de l’an dernier en Égypte.

Un prize-money de 100 millions de dollars

En bon homme d’affaires, Patrice Motsepe est conscient que l’argent est le nerf de la guerre. L’homme fort du football africain a promis une dotation de 100 millions de dollars US pour la première édition avec 11 à 12 millions pour le futur vainqueur.

« Elle débutera en août 2023 et nous tiendrons une cérémonie de lancement lors de la 44e Assemblée ordinaire de la CAF en Tanzanie le 10 août prochain. Nous avons été inondés d’investisseurs et de sponsors, qui sont impatients de s’associer à la Super Ligue de la CAF. Elle a un énorme potentiel pour élever considérablement le niveau du football africain et le rendre encore plus puissant », a assuré le dirigeant sud-africain. 24 clubs participants ? Le propriétaire des Mamelodi Sundowns s’est en revanche montré moins précis sur la formule de la future compétition.

« Il devrait y avoir 24 clubs qui seront choisis en fonction du Classement FIFA, a-t-il glissé. Puis il y aura tous les critères géographiques, avec une limite du nombre de clubs que vous pourrez avoir par pays ou bien par région. »

Et la Ligue des Champions dans tout cela ? L’actuelle épreuve reine du football de clubs en Afrique va continuer à se jouer. Mais, comme annoncé précédemment, sa finale va revenir à une formule en double confrontation, avec une manche sur le terrain de chacun des finalistes.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinee Bissau, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here