Premier ordinateur quantique pour la recherche publique au Canada

5
Premier ordinateur quantique pour la recherche publique au Canada
Premier ordinateur quantique pour la recherche publique au Canada

Africa-Press – Guinee Bissau. Anyon Systems, une entreprise canadienne d’informatique quantique ayant son siège social à Montréal, s’apprête à livrer à Calcul Québec, un centre de calcul de haute performance faisant partie de l’Alliance de recherche numérique du Canada, ce qu’elle qualifie de « premier ordinateur quantique pour la recherche publique au Canada ».

Le nouvel ordinateur quantique, nommé Monarch, sera intégré à l’infrastructure classique de calcul intensif de Calcul Québec. « Nous sommes ravis d’avoir l’opportunité d’intégrer notre ordinateur quantique à Narval, le plus grand supercalculateur canadien pour la recherche publique. C’est la première fois, à ma connaissance, qu’un ordinateur quantique universel est directement intégré à une infrastructure de calcul haute performance. C’est une étape technique importante », a déclaré le Dr Alireza Yazdi, fondateur et PDG d’Anyon Systems, dans un communiqué

L’informatique quantique est une technologie en émergence rapide qui exploite les lois de la mécanique quantique pour résoudre des problèmes trop complexes pour les ordinateurs classiques. Encore à ses balbutiements, l’informatique quantique est une technologie susceptible d’avoir un impact significatif sur la sécurité nationale ainsi que sur de nombreuses industries.

« L’hébergement et le soutien d’un ordinateur quantique permettront à la communauté de recherche de développer et de tester de nouveaux algorithmes quantiques, tout en s’assurant que toute la propriété intellectuelle développée demeure la propriété des institutions canadiennes. Avec le développement de logiciels libres, cette infrastructure aura une portée nationale et portée internationale », a expliqué Suzanne Talon, PDG de Calcul Québec, à l’occasion de l’annonce.

La machine devrait être livrée au cours de la première moitié de 2023 et sera initialement équipée du processeur quantique de pointe à 12 qubits d’Anyon, nommé Yamaska .

Le projet bénéficie du soutien financier du ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec. L’ordinateur quantique de Calcul Québec sera installé à l’École de technologie supérieure aux côtés des supercalculateurs Narval et Beluga.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinee Bissau, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here