Projet M’ma Lakhoè : le Président du CNT donne le coup d’envoi au jardin 2 Octobre

11
Projet M’ma Lakhoè : le Président du CNT donne le coup d’envoi au jardin 2 Octobre
Projet M’ma Lakhoè : le Président du CNT donne le coup d’envoi au jardin 2 Octobre

Africa-Press – Guinée. Le Président du Conseil national de la transition (CNT), Dr Dansa Kourouma, débordant d’énergie et d’initiatives, a procédé au lancement officiel hier, lundi 15 août 2022, du projet dénommé M’ma Lahhoé ou mon jardin potager. En d’autres termes, le Chef du CNT encourage la promotion de l’agriculture familiale, protectrice de l’environnement et créatrice de revenu pour les ménages. Pour le CNT, le potager qui sera obtenu fournira la cantine de l’institution en légumes et condiments et le reste des produits maraîchers, vendus et réinvestis sur d’autres domaines agricoles, pour le bien des citoyens de la capitale.

« Le lancement du projet M’ma Lakhoè CNT ou mon potager est une initiative du CNT pour assurer notre pleine intégration dans la réalisation de l’agriculture biologique. Il ne s’agit pas de faire l’agriculture pour le faire mais d’apporter une marque spéciale aux produits bio. Cette initiative qui a été portée par une de nos sœurs a eu l’adhésion de tous les membres du CNT, réunis en séance en plénière.

Nous sommes là aujourd’hui pour faire le lancement et nous mettre nous-même la main à la patte pour que ces petits potagers citoyens, initiés et mis à terre, entretenus et récoltés par les membres du CNT, puissent marquer le point de départ d’une action d’envergure nationale pour la promotion de l’agriculture Bio dans notre pays », a précisé le Président du CNT.

Il a ajouté que les produits récoltés seront utilisés pour la cantine du CNT et une partie sera vendue et l’argent sera investi sur d’autres terres disponibles à Conakry. Mais cette initiative va plus loin.

« Quand on s’implique dans cette activité, cela va améliorer le tourisme, l’attractivité de la Guinée et encourager la protection de l’environnement. Parce que quand des produits Bio sont vendus dans les hôtels ça attire les touristes et les défenseurs de l’environnement sont séduits », a-t-il indiqué.

Pour Dr Dansa Kourouma, originaire de Faranah, la ville natale du premier Président Ahmed Sékou Touré, ce projet agricole marque un retour à la terre, tel prôné par le premier régime sous lequel, chaque Guinéen avait son potager. Pour la pérenniser cette initiative, le patron du CNT encourage la mise en valeur des espaces vides, se trouvant ça et là. Mieux, une telle activité, rappelle-t-il, pourrait permettre de lutter contre l’insalubrité dans la capitale guinéenne.

« C’est aussi encourager le retour vers la terre qui est l’alternative indispensable pour le décollage économique de la Guinée. Chacun doit avoir son petit potager. Notre problème n’est pas de gagner de l’argent, mais d’encourager les autres à retourner vers la terre. On s’attend à ce que chaque école ait son potager. Sous le PDG chacun avait son potager scolaire. Nous devons amener les écoles, les universités vers cela. Rentrez dans la cour de l’Université de Sonfonia, vous voyez des espaces à perte de vue. On peut les exploiter. A défaut d’avoir des espaces verts, il faut encourager l’agriculture urbaine. Pour moi c’est fondamental. Ça permet de lutter contre l’insalubrité. L’ambition qui nous anime ce n’est pas de faire du spectacle, mais de montrer qu’au-delà de s’asseoir à l’hémicycle pour voter des lois, on peut s’engager dans des actions citoyennes, pratiques et bénéfiques pour les populations », a expliqué Dr Dansa Kourouma.

Ce projet, porté au départ par Tiguiranké Traoré, a bénéficié du soutien et de l’adhésion totale des membres du CNT. Le projet est lui-même accompagné par la coopérative des jeunes du Projet Fotoba, de 22 jeunes vacanciers de Coyah et des femmes de Coyah. L’engagement du CNT et l’engouement que ce projet a suscité auprès des parlementaires guinéens ont réjoui à plus d’un titre Tiranké Traoré.

« Je suis l’initiatrice du projet mais je suis soutenue par les 81 conseillers du CNT avec l’appui incontournable de son président Dr Dansa Kourouma. On est là, au jardin du 2 Octobre, depuis le matin et on a pu semer aujourd’hui du gombo, du piment, Sorè, les carottes, les oignons, la salade, la tomate, entre autres », a fait savoir la promotrice de M’ma Lakhoè.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here