Qui sont les véritables hors-la-loi en Guinée ? (Par Sékou Koundouno)

3
Qui sont les véritables hors-la-loi en Guinée ? (Par Sékou Koundouno)
Qui sont les véritables hors-la-loi en Guinée ? (Par Sékou Koundouno)

Africa-Press – Guinée. Dans notre beau pays que certains individus s’échinent à transformer en une société commerciale dont ils sont les seuls actionnaires et où il est de coutume de transformer les victimes en bourreaux, tout le monde connaît pourtant les véritables hors-la-loi, auteurs de crimes économiques et de crimes de sang.

Mais il ne serait peut-être pas superflu de rappeler à ceux qui semblent souffrir d’une amnésie chronique qui sont les hors-la-loi en Guinée.

En effet, les plus grands hors-la-loi qui officient en plein jour et en toute impunité sont ceux qui tuent des jeunes guinéens depuis juillet 2022.

Les hors-la-loi sont ceux qui ont tué une trentaine de jeunes guinéens pour se maintenir illégalement au pouvoir depuis leur putsch du 5 septembre 2021.

Les hors-la-loi sont ceux qui, pour imposer au peuple de Guinée une dictature à l’effet de leur garantir un pouvoir à vie, ont tué et mutilé des jeunes à la fleur de l’âge.

Les hors-la-loi sont ceux qui ont tué pendant les manifestations du FNDC et des forces vives de Guinée.

Les hors-la-loi sont ceux qui dilapident les biens publics et s’offrent des appartements cossus en Guinée et à l’étranger.

Les hors-la-loi sont ceux s’emparent de nos maigres ressources pour offrir une vie de luxe à leurs familles et proches en Guinée ou ailleurs.

Les hors-la-loi sont ceux qui soutiennent les auteurs de crimes de sang et crimes économiques.

Les hors-la-loi sont ceux qui vivent du produit de ces crimes économiques.

Les hors-la-loi sont ceux qui refusent de déclarer leurs biens afin de dissimuler le contraste affolant entre l’avant et l’après dans leur course effrénée à l’enrichissement illicite.

Les hors-la-loi sont ceux qui interdisent les libertés fondamentales de manifester et restreignent celles de réunion, d’expression et d’association.

Les hors-la-loi sont ceux qui instrumentalisent la justice pour neutraliser des adversaires politiques et de la société civile jugés comme un frein à leur projet de confiscation du pouvoir.

Les hors-la-loi sont ceux qui empêchent les journalistes d’exercer librement leur droit d’informer et privent les citoyens d’être informés.

Les hors-la-loi sont ceux qui perturbent et restreignent l’accès aux réseaux sociaux et autres médias en lignes;

Les hors-la-loi sont ceux qui ont soutenu le concept démocratique et qui l’ont trahi quelques mois de gouvernance plus tard.

La justice guinéenne devrait se saisir d’office des dossiers de ces hors-la-loi qui circulent librement pendant que des acteurs politiques de l’opposition et de la société civile sont empêchés de sortir du pays.

Il est inutile de parler de justice tant que ces hors-la-loi ne répondront pas de leurs agissements criminels devant les juridictions compétentes.

Sekou KOUNDOUNO

Responsable des stratégies et planification du FNDC

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here