Le RPG à Doumbouya et Cie : “Pourquoi avez-vous chassé Alpha Condé du pouvoir ? (…) C’est toute la Guinée qui souffre aujourd’hui’’

3
Le RPG à Doumbouya et Cie : “Pourquoi avez-vous chassé Alpha Condé du pouvoir ? (…) C’est toute la Guinée qui souffre aujourd’hui’’
Le RPG à Doumbouya et Cie : “Pourquoi avez-vous chassé Alpha Condé du pouvoir ? (…) C’est toute la Guinée qui souffre aujourd’hui’’

Africa-Press – Guinée. Ce samedi 24 février à son siège dans le cadre de l’assemblée générale du parti, le RPG Arc-en-ciel a peint en noir la gouvernance du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD). Pour l’ancienne formation politique au pouvoir, le coup d’Etat du 5 septembre a impacté négativement toutes les activités du pays.

‘’Si le pays va mal aujourd’hui, est-ce que c’est la faute au Président Alpha Condé ? Consciencieusement, est-ce que c’est à cause lui ? Hier et aujourd’hui, qu’est-ce qui est plus bon ? Pourquoi l’avez-vous chassé du pouvoir ? Vous les guinéens, pourquoi vous avez dit qu’il est vieux et qu’il ne peut pas ? La démocratie, c’est le peuple qui décide’’, indique l’ancien ministre du commerce.

A ceux qui imputent cette responsabilité à l’ancien président Alpha Condé, Marc Yombouno répond: ‘’Le référendum de 2020 sur la nouvelle constitution, est-ce que tous les partis politiques n’ont pas fait la campagne ? Il y avait 2 groupes. Un qui rejetait la constitution et il devait voter Non. Nous, avec nos alliés, nous devions voter Oui. Qui avait remporté ? C’est le Oui librement. C’est ça la démocratie. Cette constitution a été adoptée par voie référendaire. Sinon, le Professeur pouvait prendre un décret ou bien dire à ses députés comme on était majoritaire de passer au vote. Mais il a dit non ! Si le vote était Non, Est-ce que le Professeur allait se présenter à la présidentielle de 2020 ? En tant que démocrate, il n’allait pas le faire. C’est l’injonction du peuple qui l’a poussé à se présenter’’.

C’est pourquoi, insiste Marc Yombouno, ‘’nous disons que le 3ème mandat est un faux débat. C’était une nouvelle République qui était en jeu et tout le monde pouvait y aller. Sinon, le leader de l’opposition n’allait pas se présenter, la Cedeao, la Francophonie, l’Union européenne et toutes les organisations n’allaient pas accompagner ces élections’’.

A la junte, il demande: ‘’Est-ce que le fait de l’enlever a été un tort pour le Professeur Alpha Condé seulement ou toute la Guinée ? C’est pour toute la Guinée. Aujourd’hui, c’est toute la Guinée qui souffre’’.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here