Kindia : Guillaume Hawing visite les chantiers de quatre écoles en rénovation

3
Kindia : Guillaume Hawing visite les chantiers de quatre écoles en rénovation
Kindia : Guillaume Hawing visite les chantiers de quatre écoles en rénovation

Africa-Press – Guinée. Le Ministère de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation (MEPU-A) a entamé une série de réfections de nombreuses infrastructures scolaires à travers le pays. C’est pour évaluer l’exécution des travaux sur le terrain que le ministre Guillaume Hawing a effectué une visite à Kindia, dans la journée d’hier, lundi 28 novembre 2022. Le ministre a réaffirmé sa volonté de doter notre pays d’infrastructures dignes du nom pour créer un cadre idéal d’apprentissage.

La délégation du ministre Guillaume Hawing et sa suite ont visité 4 établissements de la commune urbaine de Kindia en présence des autorités administratives régionales, préfectorales et éducatives ainsi que des partenaires de l’école. Ces quatre établissements sont : le collège Damakania, l’école primaire de Gangan, le lycée Général Lansana Conté de Kenendé et l’école primaire Manga Kindy Camara.

Au terme de la visite, Guillaume Hawing a donné le sens de cette visite. « Il n’y a pas d’arrêt, nous allons continuer, nous allons foncer. Nous irons partout où l’on peut mettre les pieds. Nous allons fouiller. Nous n’allons laisser nulle place où la main ne passe et repasse. C’est notre feuille de route. Nous devons comprendre comment fonctionne à l’intérieur du pays. L’école guinéenne ne se limite pas seulement à Conakry. Il est de notre devoir de venir voir, toucher du doigt ce qui se passe en réalité. C’est aussi ça notre feuille de route. Aujourd’hui, je veux rappeler, quand vous aviez vu l’image de l’école guinéenne, plus de plus 1700 écoles sans latrines, des dizaines, des milliers d’écoles sans point d’eau. Nous avons fait le constat, le diagnostic. Nous avons alors lancé une vaste campagne de rénovation des écoles. Plus de 500 salles de classe. C’est ce que nous sommes venus voir effectivement, si cela est fait. Alors nous sommes satisfaits. Tout ce que nous voyons, nous remercions les entrepreneurs, les directeurs et tout le monde ».

Par ailleurs, Guillaume Hawing a fait savoir que sa visite sera mise à profit pour échanger avec les décideurs locaux du système éducatif. « Ce qu’il faut ajouter, c’est le contrat de performance avec les inspecteurs régionaux de l’éducation, des directeurs préfectoraux, des directeurs communaux de l’éducation, un contrat de performance avec les DSEE (Délégués scolaires d’enseignement élémentaire), avec les chefs d’établissement. Nous sommes venus voir, nous rassurer si effectivement ces contrats de performance sont observés à la lettre. Nous avons aussi lancé des journées d’assainissement dans toutes les écoles. Donc toutes ces choses, il est de notre devoir de venir observer si ces choses se font sur le terrain. C’est ce que nous faisons. Nous disons merci à tout le monde, les autorités, le gouverneur, le préfet, l’inspecteur, la directrice préfectorale de l’éducation, les DSEE et autres. Ils sont là aux aguets, ils veillent, ils surveillent », a dit le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation.

Pour sa part, madame Arabé Condé, directrice préfectorale de l’éducation de Kindia, a salué la visite du ministre et sa suite. « Cette visite représente une joie immense parce que cela fait partie de la refondation de l’Etat, de la rectification institutionnelle et du repositionnement. Ça fait partie des jalons, la rénovation, mettre les élèves, les encadreurs et le personnel enseignant dans le bien-être. Après la formation des formateurs, la formation des enseignants et l’équipement des bureaux au niveau national jusqu’au niveau déconcentré. Nous avons un ministre de terrain. Nous n’avons pas un ministre de bureau. En tant que première autorité, nous assurons que toutes les conditions liées à une école dans le règlement intérieur vont être respectées », a promis madame Condé, directrice préfectorale de l’éducation de Kindia.

De son côté, Mamadou Lamarana Barry, chargé des travaux de l’entreprise AGB Construction pour la rénovation du lycée général Lansana Conté de Kenendé, a indiqué que les travaux sont à 90% d’exécution. « On a pu réaliser les travaux pendant trois semaines, mais le délai imparti, c’était deux mois. Maintenant, les travaux préliminaires, on a procédé au décapage du béton du sol et l’ouverture des fissures. Et on a décoiffé les toits. Après ces travaux, on a procédé à la mise en place du béton de sol et la fermeture des fissures. Sur la fondation, on a procédé à une révision générale et de réglage des perrons. Vous remarquerez qu’au niveau des rentrées, on a procédé au réglage. Pendant ce temps, on a fourni assez d’efforts pour être dans le temps imparti. Nous sommes actuellement à 90% des travaux réalisés parce que ce qui reste, c’est le plafonnage au niveau des salles de classe », a-t-il laissé entendre.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here