Labé : les journalistes manifestent pour dénoncer les sanctions illégales de la HAC

3
Labé : les journalistes manifestent pour dénoncer les sanctions illégales de la HAC
Labé : les journalistes manifestent pour dénoncer les sanctions illégales de la HAC

Africa-Press – Guinée. Les professionnels de médias à Labé ont tenu un sit-in hier, mercredi 28 septembre 2022, devant les locaux du Gouvernorat pour exprimer leur ras-le-bol face aux sanctions illégales de la HAC (Haute Autorité de la Communication). Ce sit-in a eu lieu à l’appel du Syndicat de la presse professionnelle de Guinée (SPPG) qui s’insurge contre les convocations et les sanctions récurrentes de journalistes ces derniers mois en Guinée.

C’est aux environs de 10 heures que les journalistes ont investi les locaux du Gouvernorat de Labé pour un sit-in. Ils étaient munis de papiers sur lesquels étaient mentionnés des messages comme : « vive la presse pour que vive la démocratie, nous voulons une HAC libre et indépendante ». Et, devant les autorités régionales, c’est Tiguidanké Diallo qui a porté la voix pour livrer le message des professionnels de médias.

« Nous avons jugé nécessaire d’organiser ce sit-in devant le gouvernorat pour attirer votre attention, monsieur le Gouverneur, sur ce que nous hommes de média traversons, pour que vous soyez notre porte-parole auprès de la haute autorité, pour la garantie de la liberté de la presse… Il n’y a pas de démocratie sans une presse libre et indépendante. C’est pourquoi, vu l’allure des choses, nous nous sommes dits qu’il est temps que nous nous levions dès maintenant pour ne pas que l’institution censée nous protéger, nous abat comme du gibier et tue notre corporation… Nous hommes de média évoluant à Labé, disons halte aux tentatives d’intimidation, au mépris de la Haute Autorité de la Communication vis-à-vis des médias », a martelé Tiguidanké Diallo.

Prenant la parole, le Gouverneur de la région administrative de Labé, Colonel Robert Soumah, a promis de remonter ces informations auprès de sa hiérarchie.

« J’ai suivi votre discours avec beaucoup d’attention. A ce jour, moi je vais remonter les informations du côté de Conakry. Je vous dis merci et vous demande de continuer le combat », a-t-il indiqué.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here