Retraite à Maférinya (Forécariah) : le CNT valide son plan stratégique et opérationnel

4
Retraite à Maférinya (Forécariah) : le CNT valide son plan stratégique et opérationnel
Retraite à Maférinya (Forécariah) : le CNT valide son plan stratégique et opérationnel

Africa-Press – Guinée. Les membres du Conseil national de transition (CNT) ont validé le plan stratégique et opérationnel de l’institution qui fait office de parlement depuis la prise du pouvoir par le CNRD. Ce résultat a été obtenu au terme de 3 jours de retraite en dehors de Conakry, particulièrement à Maférinya, dans la préfecture de Forécariah du 23 au 25 novembre 2022. C’était à l’occasion de l’atelier de validation et d’appropriation du plan stratégique et opérationnel du CNT.

La rencontre, qualifiée de retraite institutionnelle, a réuni les conseillers du CNT, des fonctionnaires parlementaires, des membres du cabinet du CNT, dans une atmosphère très détendue, aux dires de Dr Dansa Kourouma. Ils ont voulu s’éloigner de la capitale pour pouvoir bien analyser le contenu du plan stratégique et opérationnel, dit-il.

« En effet, ce n’était pas une balade de santé, mais pour travailler intensément. Et si on laissait ce plan, le processus d’élaboration dans les mains d’un consultant, on allait avoir un document qui est en déphasage avec nos réalités. Donc, on se l’est approprié. On a corrigé les plans d’actions des commissions, et aujourd’hui, dans une semaine, je serai en mesure, si Dieu l’accepte, de présenter à tous les bailleurs et à tous les acteurs de la transition le plan d’action du CNT. Et vous verrez que toutes les aspirations profondes et légitimes du peuple de Guinée sont prises en compte. Parce que, la Guinée a besoin de plusieurs choses. Elle a besoin primordialement de la confiance, et sans la confiance, il n’y a pas d’unité d’actions. Sans unité d’actions, il n’y a pas de progrès. Donc, nous quitterons ici avec un esprit d’équipe renforcée et un esprit de collaboration requinquée, et avec la confiance renouvelée entre toutes les composantes de l’institution. Ici, il y a les conseillers nationaux, les 81, il y a les membres du cabinet, il y a les membres de l’administration parlementaire, avec vous la presse. Donc, c’est un défi que je lance aux autres institutions de la transition. Il faut parfois sortir de la confusion de Conakry, se retrancher, réfléchir sur ces orientations et construire ensemble un programme commun. Et, nous avons réussi à le faire grâce à Dieu, grâce à l’esprit de responsabilité de mes chers bien aimés, honorables conseillers nationaux, qui sont entrain de prouver à la face de la Guinée, malgré les diversités d’origine des membres, qu’on peut construire une équipe solide, une équipe autour d’un seul idéal, la Guinée d’un drapeau, le Rouge-jaune-vert et d’une devise Travail-justice-solidarité. C’est cet esprit qu’on est en train de cultiver », a laissé entendre Dr Dansa Kourouma.

Après cette retraite, le travail qui reste pour rendre opérationnel le plan stratégique et opérationnel du CNT, est d’adopter ledit document en session plénière. Cet autre exercice sera effectué dans les prochains jours à l’hémicycle, promet Dr Dansa Kourouma. « Les recommandations qui ont été formulées, les propositions qui ont été faites et les questions soulevées, seront traitées par l’équipe du consultant et par la commission. Et le rapport final du plan stratégique et opérationnel sera soumis à notre appréciation ou à notre approbation en plénière pour que ça devienne un document de travail légitime de notre institution. Et la dernière étape de cet exercice de planification va porter sur la vulgarisation du plan stratégique et opérationnel pour que le peuple de Guinée comprenne que nous avons conscience de notre mission et nous avons les moyens et les outils pour la mise en œuvre de notre mission. Et les partenaires techniques, on organisera sous le leadership de la commission coopération, une table ronde des partenaires institutionnels de notre CNT où nous allons lever des fonds pour compléter le gap de financement, afin que toutes les activités planifiées soient exécutées avec un mécanisme de contrôle et d’évaluation qui sera exercé par l’ensemble des membres de notre institution », a-t-il laissé entendre.

Les participants à cette retraite de Maférinya ont profité de la dernière journée des travaux pour faire du sport : du jogging, du football, du basketball ont été pratiqués. Pour Dansa Kourouma, les activités sportives relèvent du renforcement de la cohésion entre les conseillers nationaux de la transition. « D’abord, l’activité sportive intervient en annexe d’une activité centrale qui est l’atelier de validation et d’appropriation du plan stratégique et opérationnel du CNT, plan dont on a commencé l’élaboration depuis le mois de juin dernier et qui vise à doter l’institution d’orientation claire, d’objectifs claires et d’activités claires en phase avec la mission que la charte de la transition lui a assignée. Mais en marge de ces activités intellectuelles intenses, vous savez, on nous a dit à l’enfance, à l’école, ‘’un esprit sain dans un corps sain ». On a voulu organiser ces activités là pour renforcer la dynamique collective, parce que le CNT est un organe collégial délibérant. Ça veut dire quoi ? C’est l’harmonie et la pluralité, mais surtout la convergence qui doit caractériser nos activités surtout de prise de décisions. Donc on a cru devoir, à travers ces activités culturelles et sportives, renforcer notre cohésion, renforcer notre esprit d’équipe et pour faire face aux défis de la transition, conformément à la charte de la transition », a martelé Dr Dansa Kourouma.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here